Lituanie – pays partenaire de la contribution de la Suisse à l’élargissement

La contribution suisse à la Lituanie s’élève à 71 millions de francs suisse. Huit projets sont mis en œuvre d’ici à 2017 dans le but de réduire les inégalités économiques et sociales. La réalisation des projets est accompagnée à Riga par un bureau de la contribution suisse à l'élargissement qui est en contact étroit avec le service national de coordination du Ministère des Finances.

© 2014 Natural Earth
2014 Natural Earth

Projets en Lituanie

La Suisse soutient 8 projets en Lituanie à travers sa contribution à l’élargissement

Résultats en Lituanie

Au titre de la contribution à l’élargissement, la Suisse finance la modernisation des équipements médicaux et les formations continues du personnel de santé, ce qui permet de réduire la mortalité maternelle et infantile

Accord-cadre avec la Lituanie

La Suisse a conclu un accord-cadre bilatéral avec la Lituanie. Elle choisit les projets à soutenir en accord avec elle et indépendamment de l’UE

Documents (18)

Objet 1 – 12 de 18

Contribution suisse à l’élargissement rapport annuel 2017

Les dix pays devenus membres de l’UE en 2004 ont achevé les projets menés au titre de la contribution à l’élargissement. Le SECO et la DDC font le bilan et publient les résultats dans le rapport annuel 2017. Les projets ont notablement contribué à réduire les disparités économiques et sociales en Europe. La Suisse a pu faire profiter de nombreux projets de son expertise.



Contribution suisse à l’élargissement: rapport annuel 2016

Le rapport montre les résultats et l’état des projets, notamment en ce qui concerne la formation professionnelle duale en Slovaquie, la lutte contre la traite des êtres humains en Bulgarie et en Roumanie, la dépollution d’un port en Lettonie et un fonds de capital-risque en Hongrie. Il expose en outre la clôture des programmes pays en Estonie et en Slovénie et le nouveau programme pour la Croatie.



Contribution suisse à l’élargissement rapport annuel 2015

Le rapport annuel donne un aperçu des résultats concrets et de l’état d’avancement des projets. A titre d’exemple, plus de 500 doctorants et post-doctorants venant des «nouveaux» Etats de l’UE ont ainsi pu mener en 2015 des recherches en Suisse grâce à une bourse. La Bulgarie a donné une assise légale aux services de soins extra-hospitaliers conçus sur le modèle de la Spitex suisse et la Slovénie a réduit de moitié les factures de chauffage et d’électricité d’établissements scolaires grâce à des travaux d’optimisation énergétique et au recours à des énergies renouvelables.



Rapport d'évaluation sur la contribution suisse 2015: L'essentiel en bref

Une évaluation indépendante atteste des bons résultats obtenus par les services fédéraux chargés de mettre en œuvre la contribution suisse à l’élargissement de l’UE en faveur des nouveaux Etats membres. Un rapport résume les principaux résultats de cette enquête et fait le point sur l’avancement de la mise en oeuvre tout en exposant les effets escomptés de la contribu¬tion suisse.




La contribution suisse à l'élargissement

La Direction du développement et de la coopération (DDC) et le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) tirent un bilan intermédiaire au terme des cinq premières années d’engagement au titre de la contribution à l’élargissement en faveur des dix nouveaux membres de l’UE. La mise en œuvre des projets se poursuivra pendant cinq années supplémentaires, jusqu’en 2017.








Objet 1 – 12 de 18

Actualités (13)

Objet 1 – 12 de 13

Un milliard bien investi

Un homme est accroupi devant un puits d’assainissement dans la zone portuaire.

05.06.2018 – Article
Les dix pays devenus membres de l’UE en 2004 ont achevé les projets menés au titre de la contribution à l’élargissement. Le SECO et la DDC font le bilan et publient les résultats dans le rapport annuel 2017. Les projets ont notablement contribué à réduire les disparités économiques et sociales en Europe. La Suisse a pu faire profiter de nombreux projets de son expertise.


Procédure de consultation concernant une deuxième contribution de la Suisse

Jeune homme dans une école professionnelle slovaque.

28.03.2018 –
Lors de sa séance du 28 mars 2018, le Conseil fédéral a décidé de lancer la procédure de consultation concernant une deuxième contribution en faveur de certains États membres de l’UE. Cette deuxième contribution doit permettre à la Suisse de continuer à participer à la réduction des disparités économiques et sociales au sein de l’UE. Les deux domaines d’action prioritaires, que le Conseil fédéral avait déjà définis en 2017, sont la formation professionnelle et la migration.


Dix ans de contribution à l'élargissement: bilan positif

Des travailleurs installant des panneaux photovoltaïques à Niepolomice, en Pologne.

19.06.2017 – Communiqué de presse

Le délai de dix ans fixé pour la mise en œuvre de la contribution de la Suisse en faveur des dix pays d’Europe centrale et orientale ayant adhéré à l’UE en 2004 est arrivé à échéance le 14 juin 2017. La Suisse a réalisé au total 210 projets avec le montant de 1 milliard de francs approuvé par le Parlement. Elle a ainsi fourni une contribution solidaire à la réduction des disparités économiques et sociales au sein de l’UE.


La mortalité infantile a fortement diminué en Lituanie

Une aide-soignante s’occupe d’un nouveau-né placé dans une couveuse.

22.08.2016 – Article

Grâce au soutien suisse, les conditions de prise en charge des nouveau-nés et de leurs mères se sont nettement améliorées en Lituanie, et la mortalité infantile a fortement baissé depuis les années 90. Au titre de la contribution à l’élargissement, la Suisse finance dans 27 hôpitaux des appareils médicaux modernes, des travaux d’assainissement énergétique et des formations dans le domaine des soins.


Clôture du programme d’échanges scientifiques Sciex

Investigatrice dans une laboratoire

28.09.2015 – Article

La manifestation de clôture du programme d’échanges scientifiques Sciex s’est déroulée le 25 septembre 2015. Ce programme a permis à plus de 500 doctorants et post-doctorants d’effectuer un séjour de recherche en Suisse dans le cadre duquel ils ont pu approfondir leurs travaux de recherche. 


La secrétaire d’Etat en visite dans les pays baltes

La secrétaire d’Etat Ineichen-Fleisch avec Rolands Panko de la banque lettonne de développement

22.05.2015 – Article

La secrétaire d’Etat Marie-Gabrielle Ineichen-Fleisch s’est rendue dans les pays baltes du 18 au 22 mai 2015. Elle a notamment visité trois projets que la Suisse soutient via sa contribution à l’élargissement.


Le Conseil fédéral ouvre la procédure de consultation concernant la prolongation de la durée de validité de la loi fédérale sur la coopération avec les Etats d’Europe de l’Est

17.12.2014 – Communiqué de presse
Le Conseil fédéral a ouvert la procédure de consultation concernant la prolongation de la durée de validité de la loi fédérale sur la coopération avec les Etats d’Europe de l’Est (LF Est). La loi actuelle reste applicable jusqu’à fin mai 2017. Il s’agit de procéder à temps à cette prolongation pour que la coopération avec les pays d’Europe de l’Est et de l’ancienne Union soviétique puisse se poursuivre sans discontinuité. Le délai imparti pour la consultation court jusqu’au 31 mars 2015.



Le conseiller fédéral Didier Burkhalter se rend dans les pays baltes pour approfondir les relations bilatérales et évoquer les relations avec l’Union européenne

29.07.2013 – Communiqué de presse
Du 29 juillet au 1er août, le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) est en visite officielle de travail, en Lituanie puis en Lettonie. Il tiendra le traditionnel discours du 1er août à Riga. Cette visite officielle de travail a notamment pour objectif d’approfondir les relations bilatérales, d’aborder l’importance des relations Suisse-Union européenne (UE) et de présenter les priorités de la Suisse pour la présidence de l’OSCE en 2014. Didier Burkhalter visitera par ailleurs des projets menés dans le cadre de la contribution suisse à l’élargissement, qui est un élément clé des relations bilatérales entre la Suisse et ces deux pays.


Le conseiller fédéral Didier Burkhalter se rend dans les pays baltes pour approfondir les relations bilatérales et évoquer les relations avec l’Union européenne

29.07.2013 – Communiqué de presse
Du 29 juillet au 1er août, le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) est en visite officielle de travail, en Lituanie puis en Lettonie. Il tiendra le traditionnel discours du 1er août à Riga. Cette visite officielle de travail a notamment pour objectif d’approfondir les relations bilatérales, d’aborder l’importance des relations Suisse-Union européenne (UE) et de présenter les priorités de la Suisse pour la présidence de l’OSCE en 2014. Didier Burkhalter visitera par ailleurs des projets menés dans le cadre de la contribution suisse à l’élargissement, qui est un élément clé des relations bilatérales entre la Suisse et ces deux pays.


La contribution de la Suisse à l

31.05.2013 – Communiqué de presse
Plus de 200 projets sont actuellement mis en en œuvre dans le cadre de la contribution à l’élargissement. Lors de la Conférence annuelle de la coopération suisse avec l’Europe de l’Est du 31 mai 2013 à Berne, des représentants gouvernementaux et des experts suisses et étrangers ont évoqué l’importance et l’impact de ces projets. L’affluence a été particulièrement élevée, puisque près de 750 personnes ont participé à cette conférence organisée à l’Hôtel National.


Objet 1 – 12 de 13

Vidéos (0)

Aucun résultat trouvé

Publications (6)

Objet 1 – 6 de 6

  • 1

Contribution suisse à l’élargissement rapport annuel 2017

Les dix pays devenus membres de l’UE en 2004 ont achevé les projets menés au titre de la contribution à l’élargissement. Le SECO et la DDC font le bilan et publient les résultats dans le rapport annuel 2017. Les projets ont notablement contribué à réduire les disparités économiques et sociales en Europe. La Suisse a pu faire profiter de nombreux projets de son expertise.



Contribution suisse à l’élargissement: rapport annuel 2016

Le rapport montre les résultats et l’état des projets, notamment en ce qui concerne la formation professionnelle duale en Slovaquie, la lutte contre la traite des êtres humains en Bulgarie et en Roumanie, la dépollution d’un port en Lettonie et un fonds de capital-risque en Hongrie. Il expose en outre la clôture des programmes pays en Estonie et en Slovénie et le nouveau programme pour la Croatie.



Contribution suisse à l’élargissement rapport annuel 2015

Le rapport annuel donne un aperçu des résultats concrets et de l’état d’avancement des projets. A titre d’exemple, plus de 500 doctorants et post-doctorants venant des «nouveaux» Etats de l’UE ont ainsi pu mener en 2015 des recherches en Suisse grâce à une bourse. La Bulgarie a donné une assise légale aux services de soins extra-hospitaliers conçus sur le modèle de la Spitex suisse et la Slovénie a réduit de moitié les factures de chauffage et d’électricité d’établissements scolaires grâce à des travaux d’optimisation énergétique et au recours à des énergies renouvelables.



Rapport d'évaluation sur la contribution suisse 2015: L'essentiel en bref

Une évaluation indépendante atteste des bons résultats obtenus par les services fédéraux chargés de mettre en œuvre la contribution suisse à l’élargissement de l’UE en faveur des nouveaux Etats membres. Un rapport résume les principaux résultats de cette enquête et fait le point sur l’avancement de la mise en oeuvre tout en exposant les effets escomptés de la contribu¬tion suisse.




La contribution suisse à l'élargissement

La Direction du développement et de la coopération (DDC) et le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) tirent un bilan intermédiaire au terme des cinq premières années d’engagement au titre de la contribution à l’élargissement en faveur des dix nouveaux membres de l’UE. La mise en œuvre des projets se poursuivra pendant cinq années supplémentaires, jusqu’en 2017.


Objet 1 – 6 de 6

  • 1