Élargissement à l’Est de l’UE

Deux femmes bulgares d’un certain âge avec une chèvre
Depuis l’élargissement à l’Est (de l’UE), les disparités économiques et sociales au sein de l’UE se sont fortement exacerbées. © DDC

L’élargissement à l’Est a placé l’UE devant de nouveaux défis. Même si les nouveaux États membres de l’UE rattrapent leur retard, d’importantes disparités demeurent dans le développement de ces pays. Pour l’UE, le renforcement de la cohésion économique et sociale est primordial. La Suisse contribue de façon autonome à relever ces défis. 

Le 1er mai 2004, dix nouveaux États membres (Chypre, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la Slovaquie, la Slovénie et la République tchèque) ont adhéré à l’UE. Trois ans plus tard, le 1er janvier 2007, la Bulgarie et la Roumanie l’ont rejoint. Le 1er juillet 2013, c’était au tour de la Croatie, qui est devenue le 28e État membre de l’UE. L’élargissement à l’Est a placé l’UE devant de grands défis, car les disparités économiques et sociales ont considérablement augmenté avec l’adhésion d’États moins prospères.

La contribution de la Suisse en bref

Depuis 2007, la Suisse participe avec 1,302 milliard CHF à plusieurs projets visant à réduire les disparités économiques et sociales au sein de l’Europe élargie

Disparités économiques et sociales au sein de l’UE

Bien que les nouveaux États membres de l’UE rattrapent leur retard, d’importantes disparités économiques et sociales demeurent. Leur revenu moyen par habitant est toujours nettement inférieur à celui des anciens membres de l’UE.

Politique de l’UE en matière de cohésion et mécanisme de financement de l’EEE

Les fonds de l’UE pour la politique régionale et la politique de cohésion pour les années 2014 à 2020 s’élèvent à plus de 350 milliards d’euros. La Norvège, l’Islande et le Liechtenstein, membres de l’AELE/EEE, fournissent quant à eux une contribution de 2,8 milliards d’euros pour la période 2014-2021.

Utilité pour la Suisse

La contribution à l’élargissement fait partie intégrante de la politique européenne de la Suisse qui consolide par là même ses relations avec l’UE et ses Etats membres