La Suisse pousse les énergies renouvelables en Pologne

Article, 24.02.2013

Capteurs solaires thermiques en Pologne
Capteurs solaires thermiques en Pologne © SECO

La Pologne est le principal bénéficiaire de l’aide européenne au titre des fonds de cohésion: 67 milliards d’euros sur la période 2007-2013. L’Union européenne s’apprête à financer à ce pays une nouvelle somme au titre des fonds de cohésion de 80 milliards sur la période 2014-2020. Or, à l’heure où la transition énergétique est au cœur de l’actualité sur fond de crise budgétaire, et où Varsovie accueillera la Conférence des parties sur le climat en 2013, certaines orientations de ce pays en matière d’énergie, de climat, et aussi de biodiversité ne sont pas des plus favorables. Pour mieux comprendre la situation et les choix qui ont lieu dans ce pays sur ces thèmes, LaRevueDurable a menée une enquête fouillée en 2012, qui a donné lieu à un dossier exceptionnel tout juste sorti de presse. (PDF, Nombre de pages 4, 1.1 MB)

Dans le cadre de cette enquête, LaRevueDurable a rendu visite au bureau de la Contribution suisse à Varsovie, et notamment dans une commune pionnière sur la voie de la transition énergétique, Busko-Zdrój, dans la région de Swietokrzyskie au sud-est de la Pologne. Cette petite commune très réputée en tant que centre thermal cherche surtout à améliorer la qualité de l’air et à diminuer ses dépenses. A hauteur de 22.5 millions de francs (dont 17 millions à la charge de la Suisse), le but de ce projet est de réduire les émissions de CO2 dans neufs de ses communes. Près de 4'000 maisons individuelles et 23 bâtiments publics seront équipés en chauffe-eau solaires.