Relations bilatérales Suisse – Brunéi Darussalam

La Suisse et le Brunei ont établi des relations diplomatiques en 1984. Brunei, qui a lancé des réformes pour diversifier son économie nationale, offre de bonnes conditions aux investisseurs suisses.

Points clés des relations diplomatiques

L’ambassade de Suisse à Singapour est également responsable pour le Brunei. Le consulat, dirigé par un consul honoraire, se trouve dans la capitale (Bandar Seri Begawan). L’ambassadeur du Brunei accrédité à Berne réside à Berlin.

La Suisse et le Brunei entretiennent des relations diplomatiques depuis 1984.

Par ailleurs, la Suisse collabore également avec le Brunei dans le contexte de l’ANASE (Association des nations de l’Asie du Sud-Est), dont la Suisse est devenue partenaire de dialogue sectoriel en juillet 2016.

Banque de données des traités internationaux

Gouvernement de Brunei Darussalam (en)

Relations économiques et financières

Les relations économiques et commerciales entre la Suisse et le Brunei sont très modestes. L’économie du sultanat est fortement dominée par le gaz et le pétrole. Afin de la diversifier, le Brunei a lancé en 2008 le programme «Vision 2035» qui a pour but final de figurer parmi les 10 pays avec le revenu par habitant le plus élevé. Le Brunei envisage de ce fait d’augmenter ses dépenses dans les domaines de l’éducation, du développement technologique et des infrastructures.

Les Suissesses et Suisses au Brunei

En 2016, 14 Suisses vivaient au Brunei.

Historique des relations bilatérales

La Suisse a reconnu le Brunei à la fin de l’année 1983. Les deux pays entretiennent des relations diplomatiques depuis 1984. En 2001, la visite du Conseiller fédéral Couchepin a représenté la première visite d’un membre du gouvernement suisse au Brunei. Puis, les deux premiers dialogues politiques ont eu lieu en mars 2011 et en avril 2016 à Bandar Seri Begawan.