Relations bilatérales Suisse–Botswana

Partenaire respecté dans les enceintes internationales, le Botswana a développé des conditions favorables à son essor économique. La capitale du Botswana accueille le siège de la Communauté de développement d’Afrique australe.

Points clés des relations diplomatiques

Les contacts à haut niveau sont rares. L’engagement de la Suisse au Botswana met l'accent sur la coopération au développement et de plus en plus sur les relations commerciales.

Traités bilatéraux

Coopération économique

Hormis l’acquisition de biens d’équipement par l’état, les échanges commerciaux directs entre les deux pays sont modestes, car les produits suisses consommés au Botswana sont importés via l’Afrique du Sud. Le Botswana est membre de l’Union douanière d’Afrique australe (SACU), qui a conclu un accord de libre-échange avec l’Association européenne de libre-échange (AELE).

Plusieurs sociétés suisses déjà établies en Afrique du Sud ont créé des filiales au Botswana, dont l’ambition est de diversifier son économie notamment en favorisant l’essor des services financiers.

En 2013, le Botswana a organisé pour la première fois une «Business Week» dans le but de nouer des contacts avec des entreprises suisses.

Soutien commercial (Switzerland Global Enterprise)

Coopération dans le domaine de l’éducation et de la formation

A travers la Commission fédérale des Bourses pour les étudiants étrangers, la Suisse attribue dix bourses d’études pour l’année académique 2013–2014 à l’attention de doctorants d’Afrique australe.

Bourses d’études universitaires de la Confédération

Promotion de la paix et de la sécurité humaine

Le Botswana est membre de la «Geneva Centre for the Democratic Control of Armed Forces (DCAF)», basée à Genève et établie en 2000 sur une initiative suisse.

Coopération au développement et aide humanitaire

La Direction du Développement et de la Coopération (DDC) mène un programme régional pour l’Afrique australe et développe certains de ses projets en partenariat avec la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC).

A travers la DDC, la Suisse participe à l’initiative REPSSI («Regional Psychosocial Support Initiative»), qui a comme objectif d’assurer que les enfants touchés par le sida, la pauvreté et les conflits aient accès à des soins et à un soutien psychosocial.

La Nouvelle Initiative sur les Semences de Maïs en Afrique australe («New Seed Initiative for Maize in Southern Africa») a pour objectif quant à elle, d’améliorer la sécurité alimentaire des agriculteurs au Botswana par le développement et la promotion de nouvelles variétés de semences produisant un meilleur rendement et une meilleure valeur nutritive.

Coopération au développement et aide humanitaire

Les Suissesses et les Suisses en Botswana

Fin 2015, 64 Suisses vivaient au Botswana. La Suisse a nommé un consul honoraire dans la capitale, Gaborone.

Historique des relations bilatérales

Le Conseil fédéral a reconnu l’accession à l’indépendance de l’ancien protectorat britannique du Bechuanaland, sous le nom de Botswana, en 1966. Il a établi des relations diplomatiques en 1967 en nommant son ambassadeur à Pretoria. Le Botswana est représenté en Suisse à travers son ambassadeur basé à Genève auprès des organisations internationales.

Entrée dans le Dictionnaire historique de la Suisse