Début de la page

Le droit international humanitaire pose des limites aux modalités de conduite des guerres et des conflits armés, l’objectif étant de protéger les civils et les personnes qui ont cessé de combattre, comme les combattants capturés par exemple. Les droits de l’homme, le droit des réfugiés, le droit pénal international ainsi que les législations nationales viennent compléter ce dispositif de protection.

En sa qualité de partie aux Conventions de Genève, la Suisse œuvre en faveur de la protection des civils dans les conflits armés. Son engagement consiste essentiellement à: 

  • toutes les parties au conflit, également par les groupes armés non étatiques;
  • intervenir de manière concrète en faveur de la population civile (p. ex. protection des hôpitaux);
  • contribuer, notamment à travers la participation aux débats menés au sein de l’Assemblée générale de l’ONU et du Conseil de sécurité, à la définition d’un cadre régissant les activités humanitaires telles que prévues dans le droit international humanitaire (la Suisse dirige à cet effet un groupe d’amis au sein de l’ONU réunissant plusieurs États).

Dernière mise à jour 08.03.2022

  • Importance pour les populations concernées d'un accès rapide et sans entrave des organisations humanitaires ; mesures prises par la Suisse pour garantir l’accès humanitaire.

  • La Suisse s’engage à développer des lignes directrices et des recommandations en matière de procédures de mécanismes d’établissement des faits, de surveillance et de contrôle.

  • Protection des déplacés internes; engagement en faveur des droits des déplacés internes; priorité de la politique suisse en matière de droits de l’homme

  • Informations sur la politique humanitaire de la Suisse en matière de violences basées sur le genre

  • Engagement et travail de prévention de la Suisse pour lutter contre l’enrôlement d’enfants soldats

  • Nécessité d’instaurer un dialogue pour assurer la protection des civils ; initiatives de la Suisse visant à favoriser un meilleur respect du droit international humanitaire par les groupes armés

Contact

Division Paix et droits de l’homme

Bundesgasse 32
3003 Berne

Téléphone

+41 (0)58 462 30 50

Fax

+41 (0)58 463 89 22