Renouvellement de l’aide financière de la Confédération en faveur du Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge à Genève

Berne, Communiqué de presse, 29.05.2009

Lors de sa séance du 29 mai 2009, le Conseil fédéral a approuvé l’octroi d’un plafond de dépenses à hauteur de 4'125'300 de francs, destiné à financer l’aide de la Confédération au Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (MICR) pour les années 2010 à 2013.

Axées sur les questions humanitaires et sur le développement du droit international humanitaire, les activités du Musée international de la Croix Rouge et du Croissant Rouge (MICR) concernent un des principaux domaines de la politique étrangère suisse. Depuis 1991, la Confédération apporte son soutien financier au MICR, tout comme le Canton de Genève et le CICR. Pour la période 2006 à 2009, l’apport de la Confédération s’est élevé à 3,9 millions de francs. Le Conseil fédéral a approuvé aujourd’hui l’octroi d’un nouveau plafond de dépenses à hauteur de 4'125'300 de francs pour les années 2010 à 2013. Bien qu’il cherche systématiquement des financements privés et qu’il fasse appel au bénévolat, le MICR dépend en grande partie du soutien financier des autorités suisses et genevoises.  

Le Musée international de la Croix Rouge et du Croissant Rouge (MICR) est une fondation de droit suisse dont le but est de présenter l’histoire de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, ainsi que l’histoire et les développements actuels du droit international humanitaire. Le MICR bénéficie d’une solide réputation tant en Suisse qu’à l’étranger, notamment grâce au sérieux de son travail et à la qualité de ses expositions. Le nombre de visiteurs annuels du musée est passé de 38'000 en 1989 à plus de 101’600 en 2008.  

Pour de plus amples informations :
Information DFAE, tél. +41 31 322 31 53


Contact

Service de presse et d'information
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: (+41) 031 322 31 53
Fax: (+41) 031 324 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères