Début de la page

La Suisse salue l’adoption de la première stratégie de l’International Holocaust Remembrance Alliance lors de l’assemblée plénière à Genève

Communiqué de presse, 29.06.2017

L’International Holocaust Remembrance Alliance (IHRA) a adopté sa première stratégie lors de l’assemblée plénière qui s'est tenue à Genève, sous la présidence de la Suisse. Cette stratégie permettra à l’IHRA d’accomplir son travail de manière plus efficace, dans le but de perpétuer le souvenir de l’Holocauste et d’empêcher de nouveaux génocides. Benno Bättig, secrétaire général du DFAE et président en exercice de l’IHRA, salue l’excellent travail réalisé par les délégués de l’IHRA à Genève.

Après quatre jours de discussions intenses menées dans le cadre de l’assemblée plénière, les délégués des 31 États membres ont adopté aujourd’hui à Genève la première stratégie de l’Alliance. Cette stratégie prévoit des mesures destinées à mettre en œuvre de manière plus efficace la vision de l’IHRA qui consiste à perpétuer le souvenir de l’Holocauste et à contribuer à l’édification d’un monde exempt de génocides. Pour réaliser cette vision, l’IHRA réunit gouvernements et experts en vue de promouvoir l’éducation et la recherche sur l’Holocauste, de même qu’elle soutient l’organisation de cérémonies commémoratives et la préservation des lieux de mémoire.

« L’adoption de la stratégie constitue une étape importante pour le travail de l’AIMH. Elle renforcera l’efficacité du travail de sensibilisation mené par l’Alliance pour montrer à quoi peuvent conduire le racisme et l’exclusion », a déclaré M. Bättig, président en exercice de l’AIMH. La Suisse s’est fixé trois priorités pour sa présidence: l'éducation, la jeunesse et les médias sociaux. C'est pourquoi, à l’initiative de la présidence suisse, des écoliers de Genève et de Bienne ont présenté leurs traductions des témoignages de survivants de l’Holocauste lors de l'assemblée plénière à Genève. « Le travail intense de réflexion que ce contact direct avec des survivants de l’Holocauste a engendré chez ces jeunes filles et ces jeunes hommes, ainsi que les sentiments qu’ils ont exprimés, étaient très impressionnants », a confié M. Bättig.

Les débats au sein de l’assemblée plénière de l’IHRA, laquelle s’est tenue à Genève du 26 au 29 juin, ont été essentiellement consacrés à l’éducation et à la recherche sur l’Holocauste ainsi qu’à la nécessité de poursuivre aujourd’hui encore le travail de mémoire. Les échanges ont également porté sur la protection et la préservation des lieux de mémoire de la Shoah et sur les supports d'enseignement dédiés à l’Holocauste.

Fondée en 1998, l’IHRA a pour objectif d’encourager la recherche et l’éducation sur l’Holocauste et de cultiver le souvenir des victimes à travers des cérémonies commémoratives et des lieux de mémoire. L’Alliance regroupe 31 États membres, onze États observateurs et sept organisations internationales. La Suisse, qui a adhéré à l’IHRA en 2004, assume pour la première fois la présidence de l’organisation interétatique, de mars 2017 à mars 2018; elle cèdera ensuite la présidence à l’Italie. Le Luxembourg assumera la présidence en 2019, comme cela a été décidé aujourd'hui à Genève.

La prochaine assemblée plénière de l’IHRA sous présidence suisse aura lieu fin novembre 2017 à Berne.


Informations complémentaires

International Holocaust Remembrance Alliance
La présidence suisse de l’IHRA


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères

Dernière mise à jour 26.01.2022