La Suisse et le Bangladesh posent les jalons d’une relation plus étroite

07.02.2018

Le président de la Confédération Alain Berset a mis un terme à sa visite au Bangladesh mercredi 7 février 2018. Il s’agissait de la première visite d’un président de la Confédération dans ce pays. Les deux États entendent resserrer leurs liens et ont adopté une déclaration commune en ce sens. Le voyage était également placé sous le signe de la solidarité avec le Bangladesh, qui est durement touché par la crise que traverse le Myanmar voisin.

Le président de la Confédération Alain Berset entouré d’enfants lors de la visite au camp des réfugiés Rohingya Kutupalong, situé dans le district de Cox’s Bazar.
Le président de la Confédération Alain Berset en visite au camp des réfugiés Rohingya Kutupalong, situé dans le district de Cox’s Bazar. © Keystone

La Suisse renforce son action humanitaire au Bangladesh. Le président de la Confédération Alain Berset a annoncé une aide financière supplémentaire de 12 millions de francs pour 2018. L’année dernière, l’aide humanitaire de la Suisse dans ce pays s’est élevée à 8 millions de francs. Le Bangladesh, qui est l’un des pays les plus densément peuplés au monde, accueille plus de 900 000 réfugiés ; quelque 655 000 d’entre eux, dont la plupart appartiennent à l’ethnie rohingya, ont récemment fui le Myanmar pour trouver refuge au Bangladesh.

Lors d’une visite dans un camp de réfugiés dans le district de Cox’s Bazar, le président de la Confédération a salué la solidarité de la population bangladaise avec les réfugiés et le travail mené par les autorités pour gérer la crise. Il a déclaré qu’il était capital de trouver au niveau international une solution politique à la crise. Dans la ville de Cox’s Bazar, il a remis à l’hôpital du district au cours d’une cérémonie officielle 100 lits financés par la Suisse et plusieurs appareils de diagnostic médical.

Lors des discussions officielles qui se sont déroulées lundi 5 février avec le président de la République populaire du Bangladesh, M. Abdul Hamid, et avec le premier ministre, Mme Sheikh Hasina, et des membres de son cabinet, les deux parties ont souligné le potentiel de relations bilatérales plus étroites entre la Suisse et le Bangladesh, 8e pays le plus peuplé au monde. La déclaration commune adoptée à l’occasion de la visite présidentielle souligne l’attachement des deux pays aux valeurs démocratiques et leur intérêt à renforcer leurs échanges.

Un potentiel économique croissant

D’ici à 2021, le Bangladesh atteindra le statut de pays à revenu moyen. Le volume des échanges commerciaux bilatéraux avec la Suisse a plus que doublé depuis 2010, notamment en raison de la forte hausse des importations de textiles. Le président de la Confédération s’est déclaré impressionné par le développement économique et a salué en particulier les efforts déployés pour améliorer la sécurité juridique. Le programme de la visite présidentielle incluait également des échanges avec des entreprises suisses et bangladaises.

Le président de la Confédération a par ailleurs réitéré son soutien aux groupes de population défavorisés et exclus. Le Bangladesh est un des pays prioritaires de la coopération suisse au développement. La stratégie de coopération pour les années 2018 à 2021 tient compte du potentiel économique croissant du pays et met l’accent sur les questions de la gouvernance, des droits de l’homme, de la migration et de l’emploi.

Outre la crise des Rohingyas et les relations bilatérales, les discussions se sont articulées autour de la coopération au niveau international. En matière de dérèglement climatique, les deux parties ont souligné qu’il était important de fixer des règles claires d’ici à la fin de 2018 pour l’application de l’accord de Paris. La lutte contre l’extrémisme violent, l’engagement dans le cadre de l’ONU et les objectifs de développement de l’agenda 2030 ont également été abordés.

Pour clore son séjour au Bangladesh, le président de la Confédération s’est rendu au Dhaka Art Summit, manifestation soutenue entre autres par Pro Helvetia. La prochaine étape de son voyage est la Corée du Sud, où il rencontrera jeudi le président Moon Jae-in. Il participera également en compagnie du ministre de la santé et des affaires sociales, M. Park Neung-hoo, à la cérémonie de clôture de la semaine helvético-coréenne de l’innovation. Enfin, il assistera vendredi 9 février à l’ouverture des 23es Jeux olympiques d’hiver à Pyeongchang.


Informations complémentaires

Relations bilatérales Suisse–Bangladesh
Bangladesh


Contact

Nicole Lamon, cheffe de la communication du DFI
nicole.lamon@gs-edi.admin.ch
ou service de communication du DFI : +41 58 467 40 66


Editeur:

Département fédéral de l
Département fédéral des affaires étrangères