Contre l’oubli: la Suisse prend la présidence de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste

Communiqué de presse, 07.03.2017

L’ambassadeur Benno Bättig, secrétaire général du DFAE et chef de la délégation auprès de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA), est à compter d’aujourd’hui le président en exercice de cette institution pour une année. La Suisse, durant son mandat, entend mettre l’accent sur l'éducation et la formation ainsi que sur la jeunesse et les médias sociaux. L’IHRA, qui compte 31 États membres, a pour objectif d’encourager l’enseignement de l’holocauste et la recherche sur le sujet, ainsi que d'entretenir le souvenir par des commémorations et des mémoriaux.

Le nouveau président de l'IHRA et secrétaire général du DFAE, Benno Bättig, prononce un discours à l’Ambassade de Suisse à Berlin.
Benno Bättig EDA

Dans le cadre d’une cérémonie solennelle organisée à l’Ambassade de Suisse à Berlin, l’ambassadeur Benno Bättig, chef de la délégation suisse auprès de l’IHRA et secrétaire général du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), a pris la succession de la Roumanie à la présidence de l’IHRA. Le nouveau président en exercice de l’IHRA a déclaré lors de la cérémonie de succession que la présidence suisse prévoyait différentes activités visant à sensibiliser les jeunes pour que le passé reste présent dans les esprits. 

Dans le même ordre d’idée, la Suisse a fait de l'éducation et de la formation, de la jeunesse et des médias sociaux les priorités de cette présidence. Les moyens de communication modernes doivent permettre de transmettre aux jeunes des connaissances sur l’holocauste et d’entretenir le souvenir des crimes perpétrés par le régime national-socialiste contre les populations juive, rom, sinti et d’autres minorités. Ainsi que l’a souligné l’ambassadeur Bättig, nous avons pour responsabilité et pour mission de doter les jeunes du bagage nécessaire leur permettant de distinguer entre ce qui est important et ce qui ne l’est pas, et entre la réalité et ce qui est virtuel.

Dans le cadre de sa présidence, la Suisse organisera notamment à la Haute école pédagogique de Lausanne des Journées internationales d’études sur le thème de l’enseignement et de la sensibilisation à l’holocauste.
De cette manifestation se dégageront des idées sur les façons d’enseigner ce thème difficile de manière appropriée et efficace. Sous la présidence suisse, une séance plénière de l’IHRA se tiendra à Genève et une autre à Berne, et une conférence sera organisée à la Haute école pédagogique de Berne sur le massacre de personnes handicapées par le régime nazi.

L’IHRA est une organisation intergouvernementale qui compte 31 États membres. Elle a pour but de promouvoir, en priorité dans ses États membres, la recherche historique et l’éducation sur l’holocauste, ainsi que de perpétuer la mémoire de ses victimes par des commémorations et des monuments.
Les Nations Unies, le Conseil de l’Europe, le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme de l’OSCE et l’UNESCO figurent parmi les partenaires institutionnels de l’IHRA. La Suisse, membre de l’IHRA depuis 2004, s’est fort impliquée en faveur des objectifs de cette institution dès son adhésion, comme en atteste notamment le rapport qu’elle lui a remis en 2015. En 2016, par exemple, une conférence internationale de l’IHRA consacrée à la recherche en matière d’éducation sur le thème de l’holocauste s’est déroulée à Lucerne. Au cours de cette manifestation, les participants ont discuté de l’état actuel des recherches sur l’enseignement de l’holocauste à travers le monde. Les résultats de cette conférence ont été publiés dans un livre présenté dans le cadre de la cérémonie organisée à Berlin ce 7 mars 2017 («Research in Teaching and Learning about the Holocaust», édité par la Genevoise Monique Eckmann). La Suisse soutient également la publication d’un recueil de mémoires de survivants de l’holocauste ainsi que trois expositions itinérantes.
 
Depuis l’admission de la Suisse au sein de l’IHRA, le DFAE réunit les principaux acteurs fédéraux, cantonaux et non gouvernementaux dans un groupe de suivi.  Ce groupe a été associé aux efforts visant à façonner et à profiler la présidence suisse de l’IHRA.  L’étroite collaboration avec ce groupe sera une composante importante du travail de l’IHRA durant l’année de la présidence suisse. Puis, en mars 2018, l’Italie prendra la succession de la Suisse à la présidence de l’IHRA.


Informations complémentaires

2017, année de la présidence suisse de l’International Holocaust Remembrance Alliance, dossier, DFAE


Discours du Secrétaire général Benno Bättig lors de la cérémonie de passation de la présidence de l’IHRA (International Holocaust Remembrance Alliance) de la Roumanie à la Suisse (en)(pdf, 70kb)


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères