Session de l’ONU sur l’autonomisation économique des femmes: la Suisse s’engage en faveur de la promotion de l’égalité salariale

Communiqué de presse, 13.03.2017

La 61e session de la Commission de la condition de la femme (CSW61) débute le 13 mars 2017 à New York. Cette année, le thème central est l’autonomisation économique des femmes dans un monde du travail en pleine évolution. Représentée par une délégation conduite par Benno Bättig, secrétaire général du DFAE, et Sylvie Durrer, directrice du Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes (BFEG), la Suisse s’engage notamment pour l’égalité salariale. Avec d’autres partenaires, elle lance en outre la Global Equal Pay Coalition, qui s’est donné pour objectif de remédier aux inégalités de salaire d’ici 2030.

L’ambassadeur Benno Bättig, la délégation suisse à la 61e session de la Commission de la condition de la femme
La délégation suisse, conduite par Benno Bättig, secrétaire général du DFAE (deuxième depuis la droite), et Sylvie Durrer, directrice du Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes (deuxième depuis la gauche). © DFAE

L’inégalité salariale est un fait avéré à l’échelle mondiale. D’après l’Organisation internationale du travail (OIT), les femmes gagnent 23% de moins que les hommes, tous pays confondus. Cette injustice ne nuit pas seulement aux femmes et à leurs familles, mais à la société dans son ensemble. «La lutte contre l’inégalité salariale ainsi que l’autonomisation économique des femmes ont un effet positif sur l’économie dans son ensemble. Il vaut la peine d’investir dans l’égalité. », affirme Benno Bättig, chef de la délégation suisse et secrétaire général du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). C’est pourquoi l’autonomisation économique des femmes n’est pas seulement une préoccupation majeure de la politique intérieure, mais également un élément prioritaire de la politique extérieure de la Suisse. Lors de la session annuelle de la Commission de la condition de la femme (CSW), la Suisse s’engagera par ailleurs pour que la prise en charge des proches et les travaux domestiques non rémunérés soient mieux considérés et reconnus. Dans ce contexte, le rôle de l’économie privée doit également être renforcé.

Avec d’autres partenaires, la Suisse lancera aujourd’hui la Global Equal Pay Coalition, dont l’objectif est de remédier aux inégalités de salaire d’ici 2030. Avec l’outil d’autocontrôle pour la mesure de l’inégalité salariale dans les entreprises (Logib), la Suisse joue un rôle de pionnière dans la promotion de l’égalité salariale. Cet instrument disponible en quatre langues suscite un intérêt marqué à l’échelle internationale. Logib permet aux entreprises de plus de 50 employés de faire facilement le point sur leur situation en matière de respect du principe d’égalité salariale.

Vice-cheffe de la délégation suisse, Sylvie Durrer est aussi directrice du Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes (BFEG) au Département fédéral de l’intérieur (DFI). Outre Beth Krasna, membre du Conseil des EPF et du conseil d’administration de plusieurs entreprises, la délégation suisse est composée de représentantes et de représentants de l’administration fédérale, de la société civile (Coordination post Beijing des ONG suisses et Alliance F), ainsi que d’une représentante des jeunes participant au programme «Youth Rep» du DFAE. Ce projet est le fruit de la collaboration entre le Conseil suisse des activités de jeunesse (CSAJ) et le DFAE.

La CSW est le principal organe de l’ONU dédié à la promotion de l’égalité des sexes. Outre les délégations officielles, plus de 8000 représentants d’ONG participent à cette session annuelle du 13 au 24 mars 2017.


Informations complémentaires

Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes
UN Women / CSW61 (en)
Women’s Human Rights App (en)


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères