Deux siècles de relations diplomatiques entre la Suisse et la Fédération de Russie

Logo Deux siècles de relations diplomatiques entre la Suisse et la Fédération de Russie
Les relations entre la Suisse et la Russie sont régies par le Mémorandum d'entente du 9 novembre 2007. © DFAE

En 2014, la Suisse et la Russie fêtent le bicentenaire de leurs relations diplomatiques. Les liens avec la Russie se sont surtout intensifiés ces dernières années notamment à travers le Mémorandum d'entente de 2007.

Les relations diplomatiques entre la Suisse et la Russie sont vieilles de deux siècles. Elles ont pris de plus en plus d'ampleur ces dernières années. Ainsi, des rencontres bilatérales ont lieu régulièrement à différents échelons du gouvernement. En 2009, le président Dmitri Medvedev a été le premier chef d'Etat russe à se rendre en Suisse.

Communiqué de presse, 21 septembre 2009

La Russie est le premier Etat au monde par sa superficie et un acteur de premier plan sur la scène internationale. Elle siège au Conseil de sécurité de l'ONU et est membre du Conseil de l'Europe, de l'OSCE et de l'OMC. En 2014, la Russie préside le G8 et fait également partie du G20. Avec le Brésil, la Chine, l'Inde et l'Afrique du Sud, elle est aussi membre du BRICS, qui rassemble les pays émergents, ainsi que de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE).

En 2006, la Suisse a ouvert un consulat général à Saint-Pétersbourg, et en 2007 et 2009, des consulats honoraires russes ont été mis en place à Zurich et à Lausanne.

En 2014, la Maison Suisse a servi de centre culturel à la Suisse lors des Jeux Olympiques de Sotchi.

Points-clés des relations bilatérales

Les relations entre la Suisse et la Russie sont régies par le Mémorandum d'entente du 9 novembre 2007. Cet accord réglemente les échanges dans différents secteurs politiques, tels que les relations internationales, le désarmement, les droits de l'homme, l'économie, la justice ou la sécurité. Après la signature du Mémorandum d'entente de 2007, les deux Etats ont fortement resserré leurs liens.

Sur le plan politique, la Suisse, qui n'est membre ni de l'Union européenne, ni de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN), représente une partenaire neutre et indépendante pour la Russie. La présidence suisse de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en 2014 permet de prolonger cette coopération dans un cadre multilatéral.

La Suisse a un double mandat en Russie et en Géorgie. Elle représente les intérêts russes en Géorgie et inversement. Par ailleurs, la Suisse a facilité l'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), le 22 août 2012.

Relations économiques

Les liens économiques entre la Suisse et la Russie sont étroits. De nombreuses grandes entreprises suisses sont actives en Russie. Avec un volume d'investissement de plus de douze milliards de francs (en 2012), la Suisse est l'un des premiers investisseurs en Russie.

En 2013, notre pays a exporté près de trois milliards CHF de marchandises vers la Russie. Les importations suisses de marchandises russes atteignent elles une valeur d'un milliard CHF.

L'ambassade de Suisse en Russie contribue à mettre en place un cadre propice aux entreprises suisses actives dans le pays. A cet effet, un plan d'action triennal est mis sur pied et une commission économique bilatérale et mixte se réunit une fois par an.

L'ambassade abrite également un Swiss Business Hub, qui conseille les entreprises suisses souhaitant s'implanter sur le marché russe et assure la promotion de la place économique suisse.

Histoire des relations diplomatiques

Les relations diplomatiques entre la Suisse et la Russie sont vieilles de deux siècles. Les liens entre les deux pays remontent toutefois à bien plus loin. A partir du XVIIe siècle déjà, les Suisses, souvent des ouvriers, partent nombreux chercher la prospérité économique en Russie. Après les guerres napoléoniennes (1792-1815), la Russie défend l'indépendance et la neutralité de la Suisse.

En 1814, le tsar Alexandre I nomme le premier émissaire à la Diète fédérale, Ioannis Kapodistrias. En 1817, la Suisse ouvre un consulat honoraire à Saint-Pétersbourg. Depuis 1906, la Suisse dispose en Russie d'une représentation professionnelle et d'un envoyé. Après la Révolution d'Octobre 1917, les relations diplomatiques entre les deux pays ont été rompues entre 1918 et 1946.

 

Informations supplémentaires