Démocratie sans frontières

Bastian Baker, au milieu d’un groupe de personnes.
L’ambassadeur de l’initiative DSF Bastian Baker s’engage en Egypte en faveur du développement durable le long du Nil. © DFAE

Quatre ans après son coup d’envoi au Festival de Locarno, l’initiative «Démocratie sans frontières», lancée par le DFAE , a pris fin en août 2018. Cette initiative a mobilisé des personnalités suisses qui ont fait connaître des thématiques et des projets de la coopération suisse au développement.

L’initiative «Démocratie sans frontières» avait été lancée par Didier Burkhalter, alors conseiller fédéral, lors de l’édition 2014 du Festival de Locarno. Elle avait pour but de sensibiliser le public aux enjeux de la coopération au développement en associant des personnalités suisses à des projets. Quatre ans après son lancement, l’initiative «Démocratie sans frontières» a pris fin comme prévu en août 2018. Par ses activités dans des domaines tels que la promotion de la démocratie, le soutien à la société civile, la formation professionnelle et la lutte contre la violence faite aux femmes, elle a enrichi le débat public sur la coopération de la Suisse avec les pays en développement. 

En tout, dix rencontres estampillées «Démocratie sans frontières» ont eu lieu, principalement en Suisse mais également dans des pays partenaires de la coopération suisse au développement. L’un des moments forts a été la participation du chanteur pop suisse Bastian Baker à un concert de musiciens égyptiens en 2016 au Caire. Cette coopération a été organisée dans le cadre des échanges culturels de «Démocratie sans frontières». À cette occasion, Bastian Baker a également visité des projets menés sur le Nil. 

La visite des représentants des organisations honduriennes partenaires de la coopération suisse au développement, qui ont assisté au Congrès international sur la formation professionnelle à Winterthour et ont visité des entreprises industrielles suisses, a également été un événement charnière mené dans le cadre de cette initiative. Les partenaires honduriens ont ainsi pu se familiariser avec le système de formation professionnelle suisse, qu’ils ont repris et adapté aux secteurs de la construction et de l’hôtellerie de leur pays. «Démocratie sans frontières» a également chapeauté une conférence organisée avec l’Université de Zurich sur les possibilités et les limites de la promotion de la démocratie dans les pays en développement.

Egypte

Le projet Nil encourage le dialogue et les échanges entre les populations des régions bordant le Nil. Des étudiants développent des initiatives visant une meilleure exploitation des ressources en eau

Tunisie

Soutenir le processus de transformation démocratique en Tunisie: depuis les bouleversements politiques survenus en 2011, la Suisse mène plusieurs projets en faveur de la démocratie et des droits de l’homme

Honduras

Sortir du cercle vicieux de la pauvreté et de la violence grâce à la formation professionnelle: la Suisse promeut le système de formation duale au Honduras.

Myanmar

De nouvelles perspectives pour les jeunes et les populations défavorisées: la Suisse propose des programmes de formation aux femmes et aux hommes.

Région des Grands Lacs

Aide aux victimes de violences sexuelles dans la région des Grands Lacs: la Suisse propose une prise en charge médicale, psychosociale et juridique.

Ambassadrices et ambassadeurs de projet

Les ambassadrices et ambassadeurs mettent leur savoir-faire et leurs expériences au service des projets de la coopération au développement.

Galerie de photographies

Aperçu des activités menées dans le cadre de l’initiative Démocratie sans frontières