Journée annuelle de l’Aide humanitaire et du Corps suisse d’aide humanitaire

vendredi, 24.03.2017 – vendredi, 24.03.2017

Manifestation publique

De l’espoir pour les enfants et les adolescents dans les situations de crise humanitaire, dessin d’un enfant réfugié syrien © Save the Children

De l’espoir pour les enfants et les adolescents dans les situations de crise humanitaire, tel est le thème qui sera au cœur de la Journée annuelle 2017 de l’Aide humanitaire et du Corps suisse d’aide humanitaire.

Lieu: Kursaal, Berne

La Journée annuelle de l’Aide humanitaire et du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA) aura lieu le 24 mars 2017 au Kursaal de Berne. Au nombre des participants figureront, entre autres, le conseiller fédéral Didier Burkhalter, Pierre Krähenbühl, commissaire général de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient  (United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near East, UNRWA), Elhadj As Sy, secrétaire général de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, FICR), l’ambassadeur Manuel Sager, directeur de la DDC, et l’ambassadeur Manuel Bessler, délégué à l’aide humanitaire et chef du CSA.

À la faveur d’exposés, de présentations de projets, d’entretiens et d’une table ronde, les participants examineront comment créer des perspectives et éviter de donner jour à une « génération perdue ». 

Protection de la jeune génération dans les situations de crise humanitaire

Les enfants et les jeunes comptent parmi les groupes les plus vulnérables dans les situations de crise humanitaire. Ils sont particulièrement exposés à l’exploitation, au recrutement forcé, à la pauvreté, aux abus et à l'insécurité. 

Or, ce sont précisément ces enfants et ces jeunes qui façonneront l’avenir et le développement des régions concernées. C’est pourquoi la Journée annuelle 2017 de l'Aide humanitaire et du CSA se concentrera cette année sur les jeunes. Des exemples concrets montreront comment, dans les situations de crise humanitaire, la Suisse soutient cette jeune génération et l’implique dans ses projets.