Soutien au développement des filières arachide et karité au Tchad

Progetto concluso

L’arachide et le karité présentent des potentiels de diversification de la production agricole et d’accroissement des revenus des exploitations familiales (EF) encore largement inexploités dans les régions du sud du Tchad. En soutenant le développement de ces deux filières, la DDC contribuera à la création de richesses en milieu rural, à la réduction de la vulnérabilité des ménages et des inégalités (en particulier entre hommes et femmes) dans une logique de développement durable.

Paese/Regione Tema Periodo Budget
Ciad
Agricoltura e sicurezza alimentare
Impiego & sviluppo economico
Canbiamento climatico ed ambiente
Sviluppo agricolo
Sviluppo della catena di valore agricola (til 2016)
Creazione di occupazione
Politica di riforestazione
Environmental policy
01.06.2014 - 30.06.2019
CHF 8'180'000
Contesto

Les conditions climatiques de plus en plus difficiles et la crise de la filière coton influencent négativement la sécurité alimentaire dans les régions du sud du Tchad. Face à cette situation, les filières arachide et karité représentent une réelle opportunité économique pour ces populations. Cependant, les exploitations familiales (EF) peinent à se développer et à obtenir des revenus suffisants en raison de nombreuses contraintes endogènes (mauvaise organisation, manque de professionnalisme, etc.) et exogènes (manque d’accès à des produits financiers adaptés, opacité des marchés, etc.). Quant aux organisations de producteurs (OP), elles sont le plus souvent disparates et peu fonctionnelles, institutionnellement et économiquement faibles et incapables de rendre des services de qualité à leurs membres. Ces acteurs de base constituent le maillon le plus défavorisé des deux filières. L’intervention de la DDC, alignée sur la stratégie nationale de réduction de la pauvreté, a pour but de soutenir le développement des filières arachide et karité en faveur des plus pauvres, en agissant sur les causes sous-jacentes qui réduisent les performances des filières. Les appuis viseront la structuration et la professionnalisation des acteurs de base des deux filières, afin qu’ils puissent peser face aux opérateurs mieux structurés et en tirer une valeur ajoutée conséquente.

Obiettivi

Le programme a pour finalité le développement économique et l’amélioration des conditions de vie des populations dans les régions concernées.

Gruppi target

Les principaux bénéficiaires finaux sont les exploitations familiales, leurs organisations, les groupements de femmes et de jeunes des trois régions concernées, soit environ 450 000 bénéficiaires directs sur plus de deux millions d’habitants que comptent ces régions. Ces acteurs (producteurs, transformatrices, etc.) auront accès à des services de qualité qui leur permettront in fine d’améliorer leur revenu. Le projet aura également un effet induit au-delà des trois régions prioritaires, grâce au renforcement des capacités des services d’appuis et de tous les acteurs des deux filières.

Effetti a medio termine
  • Les exploitations familiales et les organisations de producteurs se professionnalisent et leurs revenus et chiffres d’affaires augmentent.
  • Les opérateurs privés, organismes d’appui, programmes/projets et IMF se renforcent et fournissent des services de qualité aux acteurs des deux filières.
  • Les IMF développent et mettent à disposition des produits financiers de proximité et adaptés aux besoins des EF et OP.
  • Les acteurs institutionnels se renforcent et favorisent le développement des deux filières.
Risultati

Risultati principali attesi:  

  • Les capacités des EF sont renforcées, notamment par l’appui conseil, la formation et l’accompagnement.
  • Les membres des OP accèdent aux services de qualité et mènent des activités économiques viables.
  • Les informations sur le marché sont disponibles et accessibles.
  • Les textes légaux liés aux deux filières sont élaborés, vulgarisés et appliqués.
  • Les institutions d’encadrement (ONDR, ITRAD, etc.) sont renforcées et rendent des services de qualité dans les domaines de l’appui/conseil, de la formation et de la recherche action/recherche développement.
  • Les femmes ont accès aux produits financiers adaptés à leurs besoins spécifiques.


Risultati fasi precedenti:  

Il s’agit de la première phase du projet. Cependant, nous pouvons relever certains enseignements tirés de l’étape de planification, en lien avec des expériences de divers intervenants (ONG, agences UN, etc.). Il s’agit notamment de :

  • Existence avérée de variétés adaptées d’arachide répondant au choix des producteurs et au besoin du marché.
  • Existence d’un grand potentiel de production d’arachide avec une bonne maîtrise des techniques culturales dans le sud du Tchad (rendement de plus de 1000 Kg/hectare).
  • Les divers appuis par le passé ont été principalement réalisés au niveau de la structuration des groupements (social) et de la production agricole et beaucoup moins sur la structuration des coopératives (économique) et la commercialisation des produits agricoles.
  • Les dix coopératives appuyées par Caritas CH dans le Moyen Chari ont permis une nette amélioration économique et sociale des producteurs membres.
  • Potentiel important et largement inexploitée concernant l’exportation vers les marchés national et international du beurre de karité si celui-ci répond aux normes de qualité des consommateurs et des importateurs.


Direzione/Ufficio responsabile DSC
Credito Cooperazione allo sviluppo
Partner del progetto Partner contrattuale
ONG internazionale o straniera
Organizzazione svizzera senza scopo di lucro
  • Caritas Svizzera


Altri partner

ONG tchadiennes

Coordinamento con altri progetti e attori
  • Ministère de l’Agriculture et de l’Environnement.
  • Ministère du Commerce et de l’Industrie.
  • Autres projets.
Budget Fase in corso Budget Svizzera CHF   8'180'000 Budget svizzero attualmente già speso CHF   8'207'501
Fasi del progetto Fase 2 01.07.2019 - 30.06.2023   (Fase in corso)

Fase 1 01.06.2014 - 30.06.2019   (Completed)