La santé – Un droit de l'homme universellement reconnu

Pour plus d’un milliard de personnes dans le monde, le droit à la santé, n’est pas garanti. Les inégalités qui règnent actuellement dans le domaine de la santé entravent le développement durable, social et économique. La DDC s’engage par conséquent pour améliorer la situation sanitaire des habitants des pays à faible ou à moyen revenu. Par ailleurs, elle mobilise au besoin l’expertise de la Suisse pour établir et développer des services de santé de qualité efficaces.

Priorités de la DDC

La Suisse considère les services de santé essentiels comme une condition nécessaire pour assurer le développement économique et social. Les inégalités qui sévissent en matière de santé constituent selon elle des violations inacceptables des droits humains fondamentaux. L’action de la DDC en faveur de la santé se concentre donc sur les besoins des populations les plus pauvres.

Améliorer la santé de ces dernières est directement lié à l’Agenda 2030 pour le développement durable en vigueur. En formulant l’objectif 3 de cet agenda, la communauté internationale s’est engagée à permettre à tous de vivre en bonne santé et à promouvoir le bien-être de tous à tout âge. Le système de santé joue à cet égard un rôle déterminant. L’accès à un système de santé fonctionnel est indispensable pour réduire les inégalités sociales et promouvoir le développement durable. C’est pourquoi, dans son approche de la santé, la DDC met l’accent sur la bonne gouvernance, le renforcement du rôle et de la responsabilité des collectivités et des usagers des services de santé, et la création de structures performantes:

  • renforcer les systèmes de santé pour proposer des soins essentiels pour tous;
  • contrôler les maladies transmissibles et non transmissibles;
  • améliorer la santé sexuelle et reproductive et les droits qui lui sont liés, y compris la santé de la mère et de l’enfant;
  • dans le cadre de la coopération internationale, intégrer la lutte contre le VIH/sida dans d’autres domaines que la santé.

Contexte

Il revient aux gouvernements ainsi qu’aux collectivités concernées d’assurer le fonctionnement des services de santé. Pour affecter/allouer les ressources disponibles de manière efficace et au plus près des besoins sanitaires de la population, le renforcement de la bonne gouvernance est un facteur essentiel.

La Suisse a, dans le domaine de la santé, un important savoir-faire qui revêt d’ores et déjà une importance cruciale pour les pays partenaires lors de la mise en place et du développement de leur système de santé. Sur cette base, la DDC met au service des pays partenaires des connaissances, des produits et des prestations de manière ciblée grâce à ses partenariats stratégiques avec des ONG suisses, des instituts de recherche et le secteur privé. Elle encourage des solutions innovantes adaptées à la situation locale ainsi que des comportements durables qui permettent des améliorations sanitaires dans les pays partenaires.

Les importants progrès réalisés dans ce domaine ne doivent cependant pas faire oublier les défis qui subsistent. Même si la pauvreté absolue régresse bel et bien, le fossé entre l’état de santé des riches et celui des pauvres continue de se creuser. Près d’un milliard de personnes, pauvres parmi les pauvres, n’ont toujours pas accès aujourd’hui à l’eau potable et aux installations sanitaires, à une nourriture suffisante et adaptée, ou encore aux services de santé.

Documents

Politique extérieure en matière de santé de la Suisse
[de] (PDF, Nombre de pages 44, 1.9 MB, Allemand)

[en] (PDF, Nombre de pages 44, 2.0 MB, Anglais)
[fr] (PDF, 2.1 MB, Français)
[it] (PDF, Nombre de pages 44, 2.1 MB, Italien)

Universal Health Coverage aus Sicht der Schweizer Entwicklungszusammenarbeit: Ein Etappenziel
Rede von Gerhard Siegfried, Themenverantwortlicher Gesundheit und Abteilungsleiter Ost- und Südliches Afrika DEZA
[de] (PDF, Nombre de pages 10, 782.2 kB)

Politique de santé de la DDC
(PDF, Nombre de pages 10, 782.2 kB)
[de] (PDF, Nombre de pages 20, 1.4 MB, Allemand)

[en] (PDF, 1.3 MB, Anglais)
[fr] (PDF, Nombre de pages 4, 1.3 MB, Français)

Lessons learned from evaluations on community participation and civil society involvement in health
EvalBrief – October 2012
[en] (PDF, 291.8 kB, Anglais)

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 56

Bosnie et Herzégovine : l’amélioration de la santé passe par les soins infirmiers

 Une infirmière est assise dans une salle de consultation.

01.12.2017 - 30.11.2021

En Bosnie et Herzégovine, les infirmiers et les infirmières représentent le plus grand groupe de professionnels de la santé. Proches des communautés, leur potentiel reste néanmoins sous exploité. Souvent responsables de tâches administratives plutôt que des soins et ayant peu de possibilités d’évolution de carrière, ils sont souvent attirés par de meilleures conditions de travail en Europe occidentale. Pourtant ce sont justement les soins infirmiers qui pourraient améliorer l’accès aux soins en milieu rural et au sein des communautés marginalisées.

Pays/région Thème Période Budget
Bosnie et Herzégovine
Santé
Education
Renforcement des systèmes de santé
Système de santé primaire
Equipements scolaires et formation

01.12.2017 - 30.11.2021


CHF 5'125'000



Gestion efficace et prévention des maladies non transmissibles

Une doctoresse ausculte une patiente.

01.01.2017 - 31.12.2021

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les maladies non transmissibles (MNT) représentent la première cause de mortalité à l’échelle mondiale. En moyenne internationale, 60% des décès sont liés aux MNT.  Dans les pays à faibles et moyens revenus, ce taux est souvent beaucoup plus élevé. C’est le cas au Kirghizistan où les maladies cardiovasculaires, le cancer et le diabète sont responsables de 80% des décès.

Pays/région Thème Période Budget
Kirghizistan
Santé
Système de santé primaire
Renforcement des systèmes de santé

01.01.2017 - 31.12.2021


CHF 4'810'000



Liban : Education et soins dans un quartier où cohabitent Libanais, Syriens et Palestiniens

Une photo de l’intérieur d’une classe avec une enseignante qui se tient devant un groupe d’enfants en leur montrant un livre.

01.08.2016 - 31.12.2020

Les habitants du quartier d’Hay el Gharbé au sud de Beyrouth vivent dans une situation très précaire. Depuis 2012, le voisinage compte aussi des réfugiés syriens en son sein. La DDC soutient Tahaddi, une ONG libanaise, dont les services ont fait une réelle différence dans la vie des résidents de cette banlieue. Son centre éducatif, par exemple, a permis à de nombreux enfants de (re)trouver la voie de la scolarisation et de sortir de la misère.  

Pays/région Thème Période Budget
Liban
Education
Santé
Enseignement primaire
Système de santé primaire
Services médicaux

01.08.2016 - 31.12.2020


CHF 1'270'000



Un projet interdisciplinaire pour améliorer la santé humaine et animale en Éthiopie: Jigjiga University One Health Inititiave

Un fermier africain laboure un champ avec ses bœufs.

01.01.2015 - 31.12.2020

Les communautés d'éleveurs nomades, qui n'ont guère accès à des services de santé, représentent un dixième de la population éthiopienne. Dans le cadre du projet Jigjiga University One Health Inititiave, le DFAE soutient la mise en place de soins de santé locaux par un centre de compétence interdisciplinaire à l'Université de Jigjiga, dans l'est de l'Éthiopie.

Pays/région Thème Période Budget
Ethiopie
Santé
Renforcement des systèmes de santé
Système de santé primaire

01.01.2015 - 31.12.2020


CHF 2'100'000



Swiss Malaria Group

01.01.2024 - 31.12.2025

Founded in 2007 as an informal network, the Swiss Malaria Group (SMG) has undergone organisational development leading to a formalized multi-stakeholder group with a strategic focus on raising awareness about malaria and the comparative advantage of Switzerland to defeat the disease. Organised as an association, with an Executive Secretariat hosted by Medicus Mundi Switzerland, the 15 organisations help accelerating malaria elimination, through innovative control measures, knowledge and financial flows.


Intégration de la santé mentale dans les soins de santé primaire au Burundi

01.01.2024 - 31.12.2031

L’intégration de la santé mentale dans les services de santé primaire du Burundi vise à renforcer le système de prise en charge des personnes atteintes de maladies mentales post traumatiques. La Suisse est un partenaire important du Burundi qui a un intérêt à contribuer à mettre fin au cycle de violences qui trouvent leur origine en partie dans des traumatismes vécus mais non traités. Le programme appuie les institutions nationales concernées, le système de formation spécialisée et vise l’amélioration du cadre législatif en santé mentale.



Innovations for efficient quality health systems

01.09.2020 - 31.12.2026

Despite enormous progress in access to healthcare in low and middle-income countries, nearly 9 million people still die every year in these countries because of poor quality of care. SDC supports the establishment of a global design lab for the development of innovative tools to enhance quality measurements that form the base for cost-effective investments into quality improvements. The lab will benefit from Swiss research knowhow.


Global co-operative movement for health

01.06.2020 - 31.12.2026

Many low- and middle-income countries strive to extend access to essential health services to the entire population. The private co-operative movement has potential to complement government efforts by providing efficient low-cost services for rural populations and informal sector workers. Following the principle of subsidiarity, SDC help the movements’ efforts establish a global platform for capacity strengthening of co-operatives.


ESTHER Switzerland (Ensemble pour une Solidarité Thérapeutique Hospitalière En Réseau)

01.12.2019 - 30.11.2024

ESTHER Switzerland provides a mechanism for systematic mobilisation and use of Swiss healthcare expertise to strengthen human resource capacities for health and consequently the quality of service delivery in low and middle-income countries. ESTHER promotes institutional partnerships between Swiss hospitals or research entities with institutions of the same kind in partner countries so as to address priority needs in terms of service delivery.


Dynamic electronic decision trees for managing childhood illness (DYNAMIC)

15.11.2019 - 31.12.2022

Every year, more than five million children die before the age of five due to preventable or treatable causes, most of them in developing countries. New technologies combined with rapid tests can improve diagnosis and management of sick children and reduce health costs. This collaborative research project makes use of Switzerland’s knowledge in digital technologies to improve the health of children and reduce unnecessary antibiotic prescriptions in low resource settings.


Improving Access to Essential Medicines and Basic Technologies for Non-communicable Diseases

01.11.2019 - 31.12.2031

Access to medicines and technologies for non-communicable diseases is poor in low and middle-income countries. Building on the Swiss comparative advantage (broader access engagement as a country with a big pharma sector), the program addresses all components of the comprehensive framework for access to drugs, ranging from research and innovation to dispensing and use. It will also set up a dedicated global collaborative network for advocacy, information and innovation.

Objet 1 – 12 de 56