Politique étrangère de la Suisse en matière de migration – Une cohérence pour le développement

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga au Sri Lanka.
Le partenariat migratoire entre la Suisse et le Sri Lanka vise à renforcer le respect des droits de l’homme et à créer des perspectives grâce à la formation professionnelle. ©DFJP

La migration est un phénomène complexe. Pour que la politique migratoire extérieure soit efficace, il est donc nécessaire de recourir à divers instruments. La DDC met à profit son expérience pour contribuer à la réalisation des objectifs de la politique migratoire suisse dans le cadre d’une coordination interdépartementale. Elle participe à la mise en œuvre des partenariats migratoires au travers des programmes qu’elle développe avec les pays concernés. Elle s’engage pour une meilleure gestion de la migration, qui permet de bâtir sur les opportunités économiques, sociales et culturelles de la migration, d’atténuer la souffrance liés à la migration.

En point de mire de la DDC

Pour être efficace, la gestion de la migration et des défis multiples qui y sont liés requiert la coopération de différents acteurs. Aussi la Suisse a-t-elle choisi, il y a déjà plusieurs années, d’adopter en matière de politique migratoire une approche interdépartementale (structure IMZ).

Dans le cadre de cette collaboration interdépartementale, la DDC met l’accent sur les liens qui existent entre migration et développement et fait valoir son expérience du terrain.

Structure interdépartementale pour la coopération migratoire internationale

La structure interdépartementale pour la coopération migratoire internationale (structure IMZ), créée par le Conseil fédéral en février 2011, réunit les offices pertinents du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) et du Département fédéral de justice et police (DFJP). La structure IMZ assure la coordination dans le domaine de la politique migratoire extérieure de la Suisse, tant au niveau stratégique qu’au niveau opérationnel.

Structure interdépartementale pour la coopération migratoire internationale, SEM

Des objectifs communs

La DDC œuvre pour que les expériences du terrain et du dialogue international en matière de migration puissent être reflétées dans le débat national sur la migration. Elle soutient également le renforcement de la cohérence entre politique migratoire et politique de développement, un principe qu’elle met en œuvre dans ses propres programmes.

Partenariats migratoires

La DDC contribue par ailleurs à la mise en œuvre des partenariats migratoires en développant des programmes dans les pays partenaires. De tels programmes existent depuis plus de dix ans au Sri Lanka, en Tunisie, au Nigeria, en Bosnie et Herzégovine, en Serbie et au Kosovo.

Les partenariats migratoires contribuent à renforcer la cohérence et l’efficacité de la politique extérieure de la Suisse en matière de migration. Ils permettent de trouver des solutions constructives aux défis de la migration et d’en exploiter les opportunités.

Contexte

La migration internationale a beaucoup évolué ces dernières années. En effet, la mobilité accrue et l’accès facilité aux informations ainsi qu’aux moyens de communication l’ont diversifiée et mondialisée. Si les motifs qui sous-tendent la migration – pauvreté, guerre, violations des droits humains, crises économiques et changements climatiques – n’ont pas fondamentalement changé, leur ampleur, de même que leur imbrication à l’échelle mondiale, l’ont rendue plus complexe. Cette situation offre à la Suisse de nouvelles chances, mais la confronte également à de nouveaux défis.

Pour y faire face, la Suisse a axé sa politique migratoire extérieure sur trois principes de base:

  • Approche globale de la migration
    la migration est un phénomène global qui génère des risques et des opportunités.
  • Approche basée sur le partenariat:
    les risques et opportunités générés par la migration sont à appréhender avec les pays d’origine, de transit et de destination.
  • Approche interdépartementale:
    dans le domaine de la migration, une action cohérente est requise entre les différents départements de l’administration fédérale.

Dans ce contexte, la coopération suisse au développement peut apporter une contribution importante dans la gestion de la migration mondiale. Sur le court terme, la coopération internationale peut contribuer à réduire les causes de déplacements forcés. Sur le moyen terme, elle peut favoriser les conditions d’une migration légale et sécurisée et contribuer à ce que les personnes déplacées de force puissent mieux s’intégrer dans les pays d’accueil situés dans leur région d’origine. Sur le long terme, la contribution de la coopération au développement consiste à traiter durablement les causes profondes de la migration irrégulière, à offrir des perspectives dans leur pays aux personnes désirant migrer et à lutter contre les graves causes qui poussent les personnes à fuir, en accomplissant un travail de prévention et en renforçant la bonne gouvernance dans les pays partenaires.

Mise en œuvre concrète en Afrique

La Corne de l’Afrique est une des régions du monde qui connaît le plus de déplacements. La Suisse œuvre depuis plus de deux décennies en faveur de la protection des réfugiés dans la région. Elle a établi un partenariat stratégique avec la seule organisation régionale de la Corne de l’Afrique, l’IGAD. Cette organisation regroupe huit pays et couvre une population de plus de 280 millions de personnes.

Le soutien de la Suisse, tant financier que technique (mise à disposition d’un expert) et politique, permet aux huit pays de la région d’améliorer la gestion de la migration au niveau national et régional. Il permet de renforcer l’action menée en réponse aux déplacements dus à des catastrophes induites par le changement climatique et facilite la mobilité des migrants dans la région pour leur offrir des perspectives de travail sur place. Un migrant protégé et qui accède au marché du travail participe effectivement au développement de sa famille, de sa communauté, du pays d’accueil et du pays d’origine.
 
Ce partenariat stratégique est la première initiative cofinancée par les trois acteurs principaux de l’administration fédérale suisse dans le domaine de la migration (DDC, DSH et SEM). Ce soutien permet à la Suisse de mener avec les huit pays de la Corne de l’Afrique un dialogue en matière de migration qui tient compte de ses intérêts de politique extérieure et intérieure.  

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 44

Strengthening regional cooperation on migration in the Western Balkans

01.06.2025 - 31.12.2027

In light of diversifying migration patterns and challenges with increasing regional dimensions, the migration policy priorities of Western Balkan governments are changing and the relevance of regional dialogue, coordination and cooperation is growing. This proposal seeks to promote coherent and effective regional governance of migration in all its multifaceted dimensions contributing to greater social cohesion and regional integration in the Western Balkans.


Ashshash: for men and women who have escaped trafficking

18.11.2022 - 28.02.2029

20,000 people (of whom 70% women) who have experienced trafficking will be economically and socially rehabilitated. Public and private institutions will provide employment or in-kind support for entrepreneurship to men and women who have escaped trafficking. The Government will better address the prevention of trafficking, protection of victims, prosecution of traffickers in the revision and enacting of policies, and create partnerships, for bringing about systemic changes.


Building Regional and National capacities for improved Migration Governance in the IGAD Region

01.01.2022 - 31.08.2027

The Horn of Africa is of high interest for Switzerland in terms of migration policy. Swiss support to the Intergovernmental Authority on Development (IGAD) and its Member States will contribute to improve their migration governance capacities so as to enable the organisation to effectively implement regional, continental and global regulatory standards for the protection of refugees and vulnerable migrants in the region.


Strengthening the capacities of Community-Based Organisations serving migrants in Egypt

01.12.2021 - 30.11.2024

In Egypt, Community Based Organisations (CBOs) are key actors in responding to migrants and forcibly displaced persons’ basic needs especially amid COVID 19 pandemic. Building on lessons learnt from the first phase, CBOs will be further empowered to become more financially sustainable in order to continue providing quality services and advocate for migrants and forcibly displaced persons’ needs and rights in the donor community and with decision makers. 


International Recruitment Integrity System (IRIS)

01.12.2021 - 30.11.2024

When recruitment is fair and ethical, it benefits migrant workers, employers, as well as governments in countries of origin and destination. Switzerland partners with the International Organization for Migration (IOM) on the consolidation of the International Recruitment Integrity System (IRIS), a global initiative to promote ethical international recruitments that engages different actors. Engaging with the private sector will be at the center of this phase. 


Financing Durable Solutions Programme for Forcibly Displaced People (FDSI)

01.10.2021 - 31.12.2025

Through an innovative approach, Switzerland will mobilize the private sector and municipalities to contribute to durable solutions for displacement-affected communities in the Horn of Africa. Forcibly displaced persons and their host communities will benefit from enhanced self-reliance and increased socioeconomic inclusion. The initiative operationalises the strategic link between migration policy and international cooperation and further strengthens Switzerland’s profile as a pioneer in the search for durable solutions.


SKYE - Skills Development for Youth Employment

01.09.2021 - 31.08.2023

Over 43% of the potential working population in Nigeria is either unemployed or underemployed and Edo State’s employment rate recently dropped below the national average. Edo also constitutes an important source of irregular migration as well as the epicenter of human trafficking in the country. Through its contribution to the SKYE program, Switzerland aims to improve the range of active labor market measures by building capacities within the institutions delivering job-matching services and professional training.


Supporting the Security Sector Reform (SSR) Process in The Gambia

01.07.2021 - 30.06.2024

The Gambia, which is a priority country in regard to Swiss migration interest, initiated a national SSR process in 2017. Based on 3 years of in-depth research and support to this process, in 2021 DCAF launched a new program to enhance the efficiency and effectiveness of the Gambian security sector. Through its contribution, Switzerland aims to improve the quality of services provided to local communities by the immigration department by strengthening its management and accountability.


KFPE - Kommission für Forschungspartnerschaften mit Entwicklungsländern

01.01.2021 - 31.12.2024

Die Kommission für Forschungspartnerschaften mit Entwicklungsländern ist die zentrale Schweizer Informations-, Austausch- und Lernplattform für die Forschungszusammenarbeit im und mit dem globalen Süden. Seit über 25 Jahren fördert sie effiziente, wirksame und gleichberechtigte Nord-Süd Forschungspartnerschaften.  


Decent work, protection and well-being for migrant workers and their families in Sri Lanka

01.09.2020 - 31.08.2024

The programme aims to maximise the benefits of migration for sustainable development in Sri Lanka. It will support government institutions and other actors in implementing policies related to fair and ethical recruitment, skills development and provide reintegration support for returning migrants in the wake of the COVID-19 crisis. A special focus is placed on elevating migrant workers’ voices in advocacy. The intervention creates entry points to engage with the newly elected government in Sri Lanka. 


Youth For the Future

01.09.2020 - 31.12.2024

Switzerland promotes socio-economic inclusion of vulnerable youth to enable sustainable development in Egypt. The project “Youth for Future” strengthens protection and provides better livelihood opportunities for youth to facilitate their access to employment and promote social cohesion.  Egypt and Switzerland share a common interest to bring new perspectives to vulnerable young Egyptians, refugees and migrants with special focus on young women and in setting a favorable framework to promote inclusive socio-economic integration.


PSTIC: Provision of protection and humanitarian assistance to vulnerable migrants in Greater Cairo

21.08.2020 - 31.12.2021

The increase in migrants and refugees residing in Egypt, coupled with shrinking humanitarian funding are leaving many at protection risk. With new challenges due to the COVID-19 pandemic, the protection risks have risen and needs are exacerbated. This project will respond to the immediate protection needs of refugees and migrants by providing a comprehensive package of gender sensitive emergency protection services in Greater Cairo, with a special focus on women and children at risk. 

Objet 1 – 12 de 44