Réforme du système slovaque de formation professionnelle

Projet terminé
Trois jeunes apprentis boulangers montrent les pains qu'ils ont confectionnés.
La formation proposée par l’école professionnelle d’hôtellerie et de restauration de Bratislava prépare les apprentis à intégrer le marché slovaque du travail.© DDC ©

Ce projet vise à réformer le système slovaque de formation professionnelle et à adapter les programmes de formation aux exigences du marché du travail. D’après les statistiques, le taux de chômage des jeunes avoisine les 30 %. Pourtant, de nombreux secteurs économiques du pays déplorent le manque de personnel qualifié et le fait que le système de formation professionnelle ne soit pas axé davantage sur la pratique. D’où le lancement de ce projet, qui encourage activement la collaboration entre les écoles professionnelles, les associations sectorielles et les organisations patronales. La Suisse fait office de modèle à cet égard : forte d’une longue expérience en matière de formation duale, elle peut jouer un rôle important dans les réformes en cours.

Pays/région Thème Période Budget
Slovaquie
Favoriser la croissance économique et améliorer les conditions de travail
VocationalTraining
Développement régional et création d‘emplois
26.01.2012 - 31.03.2017
CHF 3'885'000

Remarque : les textes de toutes les rubriques, à l’exception des résultats obtenus, décrivent la situation avant le début du projet.

Soutien de la Suisse à l’instauration, en Slovaquie, d’un système dual de formation professionnelle en adéquation avec le marché du travail

En Suisse, le type de formation professionnelle le plus répandu est celui qui associe la formation en entreprise et la formation à l’école professionnelle. Ce système dual est un atout du système éducatif suisse. La formation tient compte des qualifications professionnelles effectivement demandées sur le marché du travail et des emplois qui sont à pourvoir. Grâce à ce lien étroit entre théorie et pratique, la Suisse compte, en comparaison européenne, un pourcentage élevé de personnes qualifiées.

Une formation axée sur la pratique augmente les chances sur le marché du travail

La Slovaquie ne dispose pas encore d’un système de formation dual. Les écoles professionnelles dispensent aux apprentis une formation théorique et pratique sans savoir les entreprises slovaques attendent des élèves à leur sortie ni de quelle manière le marché du travail national évolue. C’est ainsi qu’un écart peut se creuser entre les compétences acquises lors de la formation professionnelle et les attentes des entreprises avec, pour corollaire, un taux de chômage élevé, notamment chez les jeunes qui n’ont pas encore intégré le marché du travail.

La mise en œuvre de ce projet est assurée en étroite collaboration avec l’Institut slovaque pour la formation professionnelle (SIOV) et l’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (IFFP).

Le projet prévoit les activités suivantes :

 

Partage de connaissances et analyse de la situation : une délégation slovaque s’est rendue en Suisse pour visiter plusieurs centres de formation et se faire ainsi une idée plus précise du système de formation dual suisse. De son côté, l’IFFP a envoyé une délégation en Slovaquie. Dans ce pays, des représentants du SIOV ont examiné, au moyen d’une méthode mise au point par l’IFFP, la situation de la formation professionnelle dans différents secteurs ainsi que son adéquation avec les exigences du marché du travail.

Sélection des organisations professionnelles : les entretiens menés à ce sujet ont débouché sur l’élaboration d’une liste d’organisations professionnelles slovaques appropriées, intéressées à prendre part à ce projet. Ces organisations sont issues des secteurs de la chimie, du bâtiment, de l’électrotechnique, de l’industrie alimentaire et de l’hôtellerie. Leur tâche consiste à relayer les besoins du secteur privé et à contribuer à l’adaptation des programmes de formation aux besoins du marché du travail.

Partage d’expériences suisses : l’IFFP a dispensé une formation à des experts de six écoles professionnelles dans les secteurs de la technique, de la chimie, de la boulangerie-confiserie, du verre, de la construction et de la coiffure.

Elaboration de nouveaux programmes de formation : de nouveaux programmes de formation (cursus d'études) ont été élaborés, testés dans différentes écoles professionnelles et évalués d'entente avec des organisations professionnelles. Une formation est en outre dispensée à des instructeurs et à des enseignants d’écoles professionnelles, afin de leur apprendre les contenus et les méthodes des nouveaux programmes. L’équipement existant est complété par des appareils et des machines plus modernes, dans le but de renforcer la dimension pratique de la formation.

Augmentation de l’attrait du système slovaque de formation professionnelle : présentation dans les écoles des atouts et des avantages de la formation professionnelle, notamment dans des secteurs où l’offre ne suffit pas à satisfaire la demande. Pour rendre la formation professionnelle plus attrayante, des efforts sont déployés en collaboration avec le gouvernement : organisation de journées portes ouvertes, de conférences de presse et d’ateliers pour informer sur les réformes, mise sur pied de campagnes d’information à l’échelle nationale pour accroître l’attrait de la formation professionnelle. La meilleure publicité émane néanmoins des étudiants eux-mêmes lorsqu’ils parviennent à décrocher un emploi au terme de leur formation.