Water Management Skills Development in Uzbekistan

Projet terminé
Un enseignant et trois apprentis devant un panneau électrique
© SCO Tashkent. Practical training within the "Water Management Skills Development Project" in Andijan SDC

Le projet cible les collèges professionnels des régions rurales situées dans les provinces d’Andijan, de Namangan, de Fergana et de Tachkent. Quelque 1500 élèves vont participer au nouveau programme de formation professionnelle qui doit les amener au niveau d’exigence en vigueur sur le marché du travail et les familiariser avec les nouvelles normes technologiques. A un stade ultérieur et sur la base des résultats de l’expérience réalisée dans les 11 collèges, le programme sera introduit dans 200 autres collèges du pays.

Pays/région Thème Période Budget
Ouzbékistan
Formation professionelle
Education
Agriculture et sécurité alimentaire
Formation professionnelle
Politique d'éducation
Ressources en eau à usage agricole
01.01.2011 - 28.02.2015
CHF 3'860'000

Mise au point d’un dispositif de coopération mutuellement avantageux

Chaque collège professionnel a développé un réseau de coopération en matière d’enseignement et de formation professionnels avec des entreprises du secteur de l’eau. Le projet permet la mise en place d’un dispositif de coopération mutuellement avantageux entre les collèges professionnels et les organes, sites et entreprises de gestion des ressources en eau. Le dispositif repose sur des dispositions contractuelles entre les collèges et les entreprises de gestion des ressources en eau régissant la formation pratique des étudiants, la formation continue des enseignants, la coopération au niveau des centres de compétence régionaux et le développement de normes communes, de programmes d’études et de matériel pédagogique.

Amélioration des normes et des programmes d’études

Quatre normes professionnelles répondant aux besoins actuels et futurs de la gestion des ressources en eau sont intégrées dans le programme de formation. Les programmes d’études ont été mis à jour et axés sur les besoins du marché du travail par rapport à l’enseignement et à la formation, l’objectif étant d’augmenter la formation pratique jusqu’à 50 %. Les métiers suivants bénéficieront des nouveaux programmes d’études et normes :

  • Spécialiste des systèmes d'approvisionnement en eau/gaz et de l’assainissement
  • Spécialiste de l’exploitation des technologies d’irrigation et de la maintenance
  • Spécialiste de la mise en valeur des terres irriguées
  • Spécialiste de l’installation, de la réparation et de la maintenance des systèmes de gestion automatisés des ressources en eau

Formation avancée

Les chefs d’établissement des collèges pilotes, leurs adjoints, les enseignants des matières spécialisées et les instructeurs industriels ont également bénéficié de diverses formations pour améliorer leurs compétences dans les domaines suivants : gestion, infrastructures de gestion des eaux, méthodologie, langues étrangères, développement de programmes d’études et de normes. Des spécialistes de haut niveau travaillant dans des entreprises et des installations d’approvisionnement en eau ont été formés pour organiser et encadrer des formations en entreprise, ce qui leur a permis de se qualifier pour les nouveaux rôles qu’ils sont amenés à endosser dans le système moderne d’enseignement et de formation professionnels consacré au secteur de l’eau.

Mise en place de centre de compétence régionaux

La quasi-totalité des collèges pilotes du projet ont commencé à mettre en place des centres de compétence régionaux. Ces établissements proposeront des formations au personnel d’entreprises de gestion des eaux et d’entreprises privées impliquées dans l’exploitation, la maintenance et la réparation, ainsi qu’aux membres d’associations d’usagers de l’eau. Les chômeurs qui souhaitent travailler dans le secteur de l’eau bénéficieront également de formations dans ces centres. Les cours sont mis au point par des experts nationaux et internationaux et validés par le ministère du travail. Ils pourraient à l’avenir être proposés dans tout le pays. Actuellement, la formation est organisée dans les collèges pilotes et sur site dans les entreprises spécialisées dans la gestion des ressources en eau.