Empêcher la désertification et l’érosion des sols

Une femme court dans le désert avec un enfant dans ses bras.
La DDC se mobilise dans les pays touchés par la désertification afin de sauvegarder la fertilité des sols, les forêts et les ressources en eau. ©CGIAR

La désertification et l’érosion appauvrissent les sols et provoquent la perte d’éléments essentiels à la vie tels que les nutriments et l’humus. Il s’ensuit alors, pour les personnes concernées, une perte de leur base de production agricole, de leur source de nourriture et de revenu, voire de tout moyen de subsistance. Afin de parer à ce phénomène, la DDC se mobilise en faveur d’une gestion durable des terres, des forêts et des ressources en eau dans les pays et régions concernées par la désertification.

Priorités de la DDC

La DDC soutient une agriculture et une gestion forestière durables qui permettent de préserver les ressources en eau et la fertilité des sols, en particulier dans les régions arides (Sahel, Corne de l’Afrique, Asie centrale). Elle transmet des connaissances, appuie des projets de recherche et accompagne des réformes institutionnelles. Voici un aperçu des activités que mène la DDC pour lutter contre la désertification et l’érosion des sols.

Protection des pâturages

En Mongolie, l’un des pays les plus touchés par le phénomène de la désertification, la DDC se mobilise depuis 2004 pour la protection des pâturages. Elle encourage les communautés de bergers (Pasture-User-Groups, PUG) qui gèrent leurs terres de manière commune. Les droits d’utilisation des terres leur sont accordés par les autorités locales. Ces groupes élaborent des calendriers d’utilisation des pâturages et s’y conforment selon un principe de rotation. Ces associations autonomes sont de plus en plus reconnues et soutenues par les autorités locales. Le projet de protection de l’«or vert» (Green Gold) a d’ores et déjà permis de soutenir 960 PUG et 67 coopératives de commercialisation, ce qui équivaut à plus de 53’000 familles de bergers, soit 30% de l’ensemble des familles de bergers du pays.

Gestion forestière durable

Dans de nombreux pays en développement, le charbon de bois constitue l’une des principales sources d’énergie. Sa production requiert d’importantes quantités de bois et peut donc entraîner de la déforestation, de l’érosion et, in fine, de la désertification. Une gestion durable des forêts et une production du charbon de bois efficient sur le plan énergétique peuvent prévenir la désertification.

En Tanzanie, la DDC apporte son soutien au projet de transformation du secteur du charbon («Transforming Tanzania's Charcoal Sector»). Dans le cadre de ce projet, les habitants de huit villages du district de Kilosa élaborent des plans d’utilisation de la forêt qui leur permettent ensuite d’exploiter les ressources de manière communautaire. Pour ce faire, ils reçoivent une formation portant sur la production durable de charbon: ce qui contribue non seulement à protéger la forêt et les ressources en bois, mais aussi à augmenter la qualité du charbon de bois – améliorant ainsi les revenus des charbonniers.

Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification

La Suisse, représentée par la DDC, participe activement à l’élaboration et à la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULD). L’objectif premier de la convention est de lutter, par des mesures efficaces à tous les niveaux, contre la désertification et d’atténuer les effets de la sécheresse, particulièrement en Afrique.

WOCAT – échange en vue d’une gestion durable des terres

La DDC soutient le projet «World Overview of Conservation Approaches and Technologies» (WOCAT), un réseau mondial dirigé par le Centre interdisciplinaire pour le développement durable et l’environnement de l’Université de Berne. Les partenaires impliqués dans ce projet s’engagent à collecter, évaluer et documenter des technologies et des approches de gestion durable des sols, particulièrement dans les régions les plus durement touchées par la désertification et la sécheresse. La collecte sert, entre autres, de base de décision pour toute question liée à la gestion des sols et à la lutte contre l’érosion.

Depuis début 2014, WOCAT est reconnu par la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULD) comme une plateforme mondiale dédiée à la documentation des meilleures pratiques d’utilisation durable des sols. WOCAT aide les 197 États signataires à discuter, au sein de la plateforme, de leurs pratiques dans ce domaine afin d’accroître rapidement et aisément leurs connaissances. De cette manière, la DDC diffuse tant du savoir que des pratiques opérationnelles afin de lutter rapidement et efficacement contre la désertification.

Contexte

La désertification dégrade le potentiel naturel et la productivité des sols diminuant ainsi la biodiversité et la capacité de régénération. La Convention de l’ONU sur la lutte contre la désertification définit le terme de désertification comme la «dégradation des sols». Les facteurs climatiques mais également humains tels que le surpâturage, la surexploitation, la déforestation et les systèmes d’irrigation non durables ou polluants contribuent à la désertification.

Environ un tiers des terres agricoles à travers le monde ont été dégradées. Chaque année, la désertification se traduit par la perte de 12 millions d’hectares, soit trois fois la superficie de la Suisse. De plus, 2,7 milliards de personnes souffrent des conséquences écologiques, économiques et sociales de la désertification et de l’érosion des sols. La désertification est souvent étroitement liée à la pauvreté des personnes qui vivent dans les régions concernées. Pour survivre, celles-ci n’ont d’autre choix que de surexploiter les sols. Cette surexploitation s’explique également par les exigences du marché international et l’absence de prise de conscience vis-à-vis des ressources naturelles dans certaines régions du globe.

La Suisse a ratifié la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULD) en 1996. Il s’agit du seul document juridiquement contraignant conditionnant l’environnement et le développement à une exploitation durable des sols. Les 197 États parties s’attachent à améliorer les conditions de vie des habitants des régions arides, à rétablir et à préserver un sol sain et productif, à protéger les semences et à atténuer les effets de la sécheresse.

La réalisation des objectifs de la convention requiert une approche ascendante (bottom-up), qui associe la population locale aux efforts de lutte contre la désertification. Les deux autres conventions de l’ONU adoptées lors du Sommet de la Terre de 1992 sont, elles aussi, capitales à cet égard. Il s’agit de la Convention sur la diversité biologique et de la Convention sur les changements climatiques.

Documents

Projets actuels

Objet 13 – 24 de 166

International Centre for Insect Physiology and Ecology (ICIPE) - core contribution

01.06.2021 - 31.12.2032

ICIPE is Africa’s leading insect research institute contributing to plant, animal, human and environmental health. SDC supports ICIPE as its work is highly relevant for the transformation to sustainable food systems, agroecology, healthy nutrition, and the promotion of the ‘One health’ approach. ICIPE’s development path is closely linked to Switzerland through longstanding partnerships with prominent Swiss experts and organisations. 


CORIGAP: Closing Rice Yield Gaps in Asia

01.04.2021 - 31.12.2022

SDC supports the International Rice Research Institute and national research and extension partners in six countries in Asia (China, Indonesia, Myanmar, Sri Lanka, Thailand, Vietnam) to develop quantitative tools and methods to optimize the sustainability of irrigated systems in order to enhance regional food security while minimizing the environmental footprint of rice production. Through this contribution, Switzerland has initiated the development of sustainable rice production indicators which are now adopted by more than 100 private and public organisations.


Futuro Microbank

08.03.2021 - 30.06.2023

Limited access to financial services is a key constraint of rural micro and small women and men entrepreneurs (including farmers) to develop their business and to generate employment and income. The Swiss supported Banco Futuro is successfully providing affordable financial services to rural entrepreneurs (80% women), thus allowing them to enhance business and livelihood opportunities


Resilience for Pastoralist Communities in Northern Kenya

01.03.2021 - 31.07.2025

Pastoralism is a millennia old livelihood strategy adapted to the marginal and harsh environ-ments of Arid and Semi-Arid Lands (ASAL). In order to support pastoralists, this programme contributes to strengthening public and private institutions in the water and livestock sectors, putting policy frameworks in place to ensure efficient county-wide and cross-border water and rangeland management systems, and to increase access to water and pasture.


AgriPath: Empowering farmers’ transition to sustainable agriculture through effective and efficient digital pathways

01.03.2021 - 28.02.2026

500 million smallholder farmers need to increase their agriculture productivity, income and climate resilience. There is a lack of scientifically validated evidence on the effectiveness and cost efficiency of digital agriculture services. AgriPath aims to bring sustainable agriculture[1] to scale by identifying, evaluating, and promoting promising pathways for digitally supported agricultural advisory services. 

[1] The Consortium will embrace current concepts of climate resilient agriculture, climate smart agriculture, sustainable land management and agro-ecology. 


Programme d’Appui aux Filières Agropastorales de Sikasso - PAFA 2

01.01.2021 - 31.12.2024

En partenariat avec le Luxembourg, la Suisse soutient les exploitations familiales, le secteur privé et les collectivités, chacun dans leur rôle, dans le développement des filières pomme de terre et lait dans le Sud du Mali, générant ainsi des opportunités d’emplois et de revenus durables, en particulier pour les femmes et les jeunes. Le programme soutient ainsi le développement économique et la stabilité politique d’une zone peu touchée par le conflit, mais où ses précurseurs sont présents.


WOCAT 2020+ The Global Network for Sustainable Land Management

01.01.2021 - 31.12.2024

Implementing sustainable land management is essential for reducing land degradation and achieving climate and livelihood resilience. WOCAT, the Swiss founded Global Sustainable Land Management Platform, offers robust and up-to-date knowledge and tools for evidence-based decision-making to implement the most appropriate practices within a given context to improve land resources, ecosystems and livelihoods.


PFNL Crédit d'ouverture Phase 1

01.01.2021 - 28.02.2026

Au Tchad, les PFNL constituent une importante source d’alimentation pour la population rurale (tamarinier, jujubier). Le projet facilite : (i) la valorisation de certains PFNL pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, (ii) l’accès à des marchés porteurs et rémunérateurs à travers le renforcement des petites et moyennes entreprises et, (iii) l’amélioration des conditions cadres socio-économiques visant la création d’emploi et de revenu pour les plus pauvres (gomme arabique).


Plantwise plus (PW+)

01.01.2021 - 31.12.2023

The project Plantwise Plus aims to help farmers face climate challenges and plant health threats. Through the provision of information on climate adaptation practices and technologies (agroecological practices), decision-making tools, and targeted climate risk analyses, the project will help countries to prepare themselves for and prevent plant health threats and reducing crop losses. In the past, CABI and Switzerland have made a proven difference to livelihoods and food security of 40 million farmers worldwide.


Global Forums for Rural Advisory Services and youth in agriculture. Global Forum for Rural Advisory Services (GFRAS) Young Professional in Agriculture and Rural Devel-opment (YPARD)

01.01.2021 - 31.12.2025

The COVID-19 crisis magnified existing inequalities. The people with less access to resilience mechanisms, such as the poor, women and youth groups are hardest hit, risking the loss of decades of improvement in poverty alleviation. Rural Advisory Services (RAS) are an important production input for millions of small farmers around the world. The two international networks based in Switzerland, and present in most geographical locations in the world will together develop and strengthen the ability of rural advisory services to better serve the smallholder farmers. 


Covid-19 Rural Poor Stimulus Facility (single phase)

01.12.2020 - 31.12.2022

Established by The International Fund for Agricultural Development (IFAD), the Rural Poor Stimulus Facility (RPSF) addresses immediate impacts of the Covid 19 pandemic on rural people, prevents the erosion of results from past and ongoing operations, and puts in place building blocks to support post crisis recovery and long term resilience. As an IFAD member state, Switzerland joins international efforts with this time-bound response to prevent the health crisis from turning into a food crisis.


Aceli Africa

01.11.2020 - 31.10.2025

Aceli Africa is a market-led platform to catalyse finance for credit-constrained East African businesses along selected agricultural value chains that offer the best potential for income and job creation, food security and nutrition, gender inclusiveness, and promotion of climate-smart and agro-ecological smallholder agriculture. Key Swiss added values are the up-scaling of social impact financial instruments pioneered by SDC with partners, the involvement of the largest Swiss private impact investor, and the focus on two SDC priority countries.

Objet 13 – 24 de 166