Biodiversité

Marché avec de nombreux légumes.
La biodiversité garantit l'approvisionnement des populations en vitamines et minéraux dont elles ont besoin. Elle est donc essentielle à la sécurité alimentaire. ©CGIAR

La Terre présente une incroyable diversité biologique. Cette agrobiodiversité assure à l’humanité son apport essentiel en vitamines et minéraux et assure le fonctionnement des écosystèmes utilisés pour la production de denrées alimentaires. Elle est, de ce fait, la pierre angulaire de la sécurité alimentaire. La DDC s’engage pour le maintien de l’agrobiodiversité et intègre dans ses projets le savoir et les traditions des populations locales.

Priorités de la DDC

La biodiversité – c’est-à-dire la diversité des plantes et des animaux – est un facteur important pour une alimentation saine et équilibrée. C’est elle qui, par la diversité des denrées alimentaires, garantit un apport adapté en nutriments. La DDC s’engage en faveur de l’accès universel à une alimentation qui soit non seulement suffisante mais aussi saine et équilibrée. Pour réaliser cet objectif, il est essentiel de préserver l’agrobiodiversité.

À l’échelle mondiale, la DDC participe au maintien des banques de semences des plantes agricoles les plus cultivées. Elle s’engage également pour l’amélioration des systèmes de semences existants. Par l’intermédiaire de l’organisation de recherche Bioversity International, présente en Amérique du Sud, en Asie et en Afrique, elle soutient les agriculteurs locaux dans la conservation et la commercialisation des variétés de plantes locales.

La population locale des pays concernés joue un rôle important dans le maintien de l’agrobiodiversité car elle dispose de connaissances concernant les espèces indigènes et la culture des sols. La DDC intègre cet aspect dans ses projets sur la biodiversité et travaille main dans la main avec des institutions locales, régionales et internationales pour parvenir à une utilisation durable des écosystèmes qui soit acceptée et observée par les populations locales des pays concernés.

Contexte

La biodiversité est au cœur d’une situation complexe. D’un côté, la transformation d’écosystèmes naturels en vastes surfaces agraires conduit à une augmentation de la production agricole et donc à une quantité supérieure de nourriture disponible. D’un autre côté, cette évolution présente le danger de réduire la diversité des espèces et d’ainsi diminuer la capacité d’autosuffisance des populations locales. Organiser l’exploitation des terres dans le respect de la nature et pour le bien de toutes les parties prenantes reste un défi important. La biodiversité est également primordiale pour la recherche médicale car les plantes, sauvages ou cultivées, sont souvent à l’origine du développement des médicaments.

Selon les estimations, quelque 7000 espèces végétales ont été utilisées à travers l’histoire pour l’alimentation humaine. Aujourd’hui, le riz, le maïs et le blé fournissent plus de 50% des calories végétales consommées par l’humanité. En 2019, douze espèces végétales et cinq espèces animales représentent le 75% de l’alimentation humaine. La diversité des espèces et des variétés végétales a fortement diminué au cours des cent dernières années. En Chine, par exemple, il existait plus de 10’000 variétés de blé locales, alors qu’aujourd’hui le pays n’en cultive à peine un millier. Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la communauté mondiale a déjà perdu les trois quarts de la diversité végétale qui servait initialement à nourrir l’humanité. Il est risqué de se concentrer sur un faible nombre de légumes et de céréales alors qu’une diversité génétique constitue une protection à long terme contre les imprévus que sont les maladies et les parasites.

Au niveau mondial, la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique porte sur la protection et l’utilisation durable de la biodiversité et sur le partage équitable des avantages découlant de l’utilisation de la biodiversité. La Commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture de la FAO s’intéresse plus particulièrement aux questions d’agrobiodiversité.

Dans le cadre de la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique, la Suisse – pays dont la biodiversité est fortement menacée – s’est engagée à doubler son engagement international d’ici dix ans; elle contribue ainsi aux efforts mondiaux de protection de la biodiversité. 

Liens

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 15

GLO: Adaptation to CC in mountains

01.12.2023 - 31.01.2028

Mountain societies and ecosystems are particularly vulnerable to climate change and targeted adaptation measures are needed to increase their resilience. Building on SDC’s extensive expertise and experience as a leading player in the field, the programme will inform decision makers and practitioners about climate change impacts and adaptation solutions in mountains and support concerted cross-border collaboration in major mountain regions worldwide to advance adaptation policy, planning and implementation. 


Climate Resilience Develoipment in Tajikistan

15.11.2023 - 13.11.2027

The  contribution  to  the HELVETAS project  aims  at building  resilience  of  livelihoods  of  the  rural communities  of  Khatlon  region,  vulnerable  to  climate  change.  The  population  and  particularly women  and  youth  will  engage  in  management,  regeneration  and  protection  of  their  natural resources and biodiversity while implementing disaster risk reduction measures. 


WFP: Building Resiliency & self reliance

15.11.2023 - 14.11.2024

The Swiss contribution to the World Food Programme’s Country Strategic Programme will foster and enhance resiliency through agricultural skilling and increased access to income, allowing for the Rohingya refugees to become more self-reliant and support their basic needs. As a contributor to a multi-donor framework, Switzerland can simultaneously leverage durable solutions advancement in the Rohingya response while ensuring service delivery for the most vulnerable in the refugee camps. 


Strengthening Civil Society in Myanmar – Paung Ku

01.07.2023 - 30.06.2027

In Myanmar, civic space has considerably shrunk since the military coup. In the absence of a legitimate government, networks of independent civil society organisations (CSOs) are essential actors for basic service provision and promotion of democratic values and human rights. Showing commitment to localisation, Switzerland will enable local CSOs to further support vulnerable communities and to protect the foundations of a pluralistic and inclusive society.  


Bamboo Climate Action

15.03.2023 - 31.03.2026

Aligned with Switzerland’s Climate Change and Environment and Social Cohesion priorities the project builds on existing market systems expertise to establish bamboo as a nature-based solution able to address the environmental and economic vulnerabilities of host and refugee communities in a protracted crisis. Thus, bamboo aims to enhance livelihoods and risk mitigation caused by the impacts of climate change and disasters. This nexus project supports Bangladesh’s Social Forestry initiatives and works across humanitarian and development axis. 


Community Action for Sustainable Forests

01.08.2022 - 31.12.2028

Building on SDC`s long-term experience in forest management this project contributes to Switzerland’s engagement on climate change. Together with UN agencies and NGOs, forest sector governance will be strengthened and community forest group members’ livelihoods will be improved. Forest degradation will be reduced by sustainable management of community forests in four provinces, leading to reduced greenhouse gas emissions and contributing to Cambodia’s Nationally Determined Contributions and the Agenda 2030.


Gulf of Mottama Project

01.01.2022 - 31.12.2024

The unique mudflat ecosystem of the Gulf of Mottama is one of the most important mudflat ecosystems in the world. Communities relying on it as a source of livelihood and the impact of climate change threaten its biological integrity. Building on Switzerland’s specific expertise in Southeast Myanmar, the project aims to conserve the wetland’s unique biodiversity, strengthen climate change adaptation and provide vulnerable communities with sustainable livelihoods and markets.


Enhanced resilience of viticulture in Abkhazia

01.12.2021 - 30.11.2026

A vast area in Abkhazia was contaminated by the explosion of an ammunition warehouse in 2017. Clearance efforts supported by international experts are about to be completed, enabling the restoration of the land for agricultural purposes. Endemic grape varieties will be reintroduced fostering biodiversity and resistance to disease. Growers’ resilience to climatic and economic shocks will be enhanced by setting a sector association and training in advanced agricultural practices.


BIOREST - Appui au développement d’une agriculture biologique durable et résiliente dans un contexte de changement climatique en Tunisie

01.11.2021 - 31.10.2025

A travers cette l’intervention, la Suisse consolide les efforts du gouvernement tunisien pour la résilience au changement climatique en accompagnant le développement des systèmes d’agriculture biologiques appliquant les principes de l’agriculture intelligente face au climat. L’appui portera sur les axes de la production végétale et animale, l’encadrement des acteurs et le système de contrôle de l’agriculture biologique. L’approche territoriale adoptée consolide la résilience alimentaire et environnementale des régions ciblées et de la Tunisie.


Living Landscapes for Market Development in Armenia

15.04.2021 - 31.05.2025

Mountain ecosystems in Armenia are an important productive asset for rural communities, but they are rapidly deteriorating due to inappropriate exploitation and management. Within a region-wide project that preserves the natural basis of life through more sustainable use of resources, the Swiss contribution will introduce in Armenia economic incentives for the conservation of natural resources, while creating additional income. This will reduce rural poverty and support the implementation of Armenian policies and international commitments.


Woody Weeds Plus

01.12.2020 - 30.09.2024

Based on the research results of CABI Switzerland and the Centre for Development and Environment of the University of Berne, the Kenyan government implements the national Prosopis strategy aiming at sustainable management of this fast spreading invasive species. The Woody Weeds Plus project coaches this effort and implements a multi-stakeholder approach to address pastoralist livelihoods and to restore pastures and ecosystem services in arid and semi-arid lands. 


CROPS4HD - Consumption of Resilient Or-phan Crops & Products for Healthier Diets

01.06.2020 - 30.06.2025

The agroecological production and sale of neglected and underutilized species offers nutritional and health benefits for consumers, market opportunities for farmers and contribute to the sustainable use of biodiversity and climate change adaptation. In Chad, Niger, Tanzania and India and globally, SDC supports SWISSAID and its partners in establishing agroecological food and seed systems. FiBL, the leading Swiss Research Institute of Organic Agriculture supports this endeavour with scientific evidence.

Objet 1 – 12 de 15