Biodiversité

Marché avec de nombreux légumes.
La biodiversité garantit l'approvisionnement des populations en vitamines et minéraux dont elles ont besoin. Elle est donc essentielle à la sécurité alimentaire. ©CGIAR

La Terre présente une incroyable diversité biologique. Cette agrobiodiversité assure à l’humanité son apport essentiel en vitamines et minéraux et assure le fonctionnement des écosystèmes utilisés pour la production de denrées alimentaires. Elle est, de ce fait, la pierre angulaire de la sécurité alimentaire. La DDC s’engage pour le maintien de l’agrobiodiversité et intègre dans ses projets le savoir et les traditions des populations locales.

Priorités de la DDC

La biodiversité – c’est-à-dire la diversité des plantes et des animaux – est un facteur important pour une alimentation saine et équilibrée. C’est elle qui, par la diversité des denrées alimentaires, garantit un apport adapté en nutriments. La DDC s’engage en faveur de l’accès universel à une alimentation qui soit non seulement suffisante mais aussi saine et équilibrée. Pour réaliser cet objectif, il est essentiel de préserver l’agrobiodiversité.

À l’échelle mondiale, la DDC participe au maintien des banques de semences des plantes agricoles les plus cultivées. Elle s’engage également pour l’amélioration des systèmes de semences existants. Par l’intermédiaire de l’organisation de recherche Bioversity International, présente en Amérique du Sud, en Asie et en Afrique, elle soutient les agriculteurs locaux dans la conservation et la commercialisation des variétés de plantes locales.

La population locale des pays concernés joue un rôle important dans le maintien de l’agrobiodiversité car elle dispose de connaissances concernant les espèces indigènes et la culture des sols. La DDC intègre cet aspect dans ses projets sur la biodiversité et travaille main dans la main avec des institutions locales, régionales et internationales pour parvenir à une utilisation durable des écosystèmes qui soit acceptée et observée par les populations locales des pays concernés.

Contexte

La biodiversité est au cœur d’une situation complexe. D’un côté, la transformation d’écosystèmes naturels en vastes surfaces agraires conduit à une augmentation de la production agricole et donc à une quantité supérieure de nourriture disponible. D’un autre côté, cette évolution présente le danger de réduire la diversité des espèces et d’ainsi diminuer la capacité d’autosuffisance des populations locales. Organiser l’exploitation des terres dans le respect de la nature et pour le bien de toutes les parties prenantes reste un défi important. La biodiversité est également primordiale pour la recherche médicale car les plantes, sauvages ou cultivées, sont souvent à l’origine du développement des médicaments.

Selon les estimations, quelque 7000 espèces végétales ont été utilisées à travers l’histoire pour l’alimentation humaine. Aujourd’hui, le riz, le maïs et le blé fournissent plus de 50% des calories végétales consommées par l’humanité. En 2019, douze espèces végétales et cinq espèces animales représentent le 75% de l’alimentation humaine. La diversité des espèces et des variétés végétales a fortement diminué au cours des cent dernières années. En Chine, par exemple, il existait plus de 10’000 variétés de blé locales, alors qu’aujourd’hui le pays n’en cultive à peine un millier. Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la communauté mondiale a déjà perdu les trois quarts de la diversité végétale qui servait initialement à nourrir l’humanité. Il est risqué de se concentrer sur un faible nombre de légumes et de céréales alors qu’une diversité génétique constitue une protection à long terme contre les imprévus que sont les maladies et les parasites.

Au niveau mondial, la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique porte sur la protection et l’utilisation durable de la biodiversité et sur le partage équitable des avantages découlant de l’utilisation de la biodiversité. La Commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture de la FAO s’intéresse plus particulièrement aux questions d’agrobiodiversité.

Dans le cadre de la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique, la Suisse – pays dont la biodiversité est fortement menacée – s’est engagée à doubler son engagement international d’ici dix ans; elle contribue ainsi aux efforts mondiaux de protection de la biodiversité. 

Liens

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 12

  • 1

Echange de connaissances et d’expériences sur la protection des écosystèmes des forêts de montagne dans les Andes

Section de forêt andine sous la brume.

01.11.2011 - 31.12.2019

Les forêts des Andes sont précieuses à bien des égards : elles stockent l’eau et la purifient, protègent des dangers naturels et absorbent les gaz à effet de serre nocifs pour l’environnement. Grâce au projet ANFOR, la DDC contribue à protéger durablement les forêts de montagne dans les Andes.

Pays/région Thème Période Budget
Ande
Changement climatique & environnement
Politique de l’environnement
Politique de sylviculture
Protection de la biosphère
Biodiversité

01.11.2011 - 31.12.2019


CHF 8'072'000



Adaptation to Climate Change in Mountains

15.12.2018 - 30.09.2027

Mountain ecosystems and societies are particularly sensitive to climate change. Targeted adaptation measures are essential to increase the resilience of livelihoods and ecosystems in mountains. The programme will harness Swiss expertise and generate information on climate change impacts and related adaptation strategies in mountains and feed them into regional science-policy platforms and global policy frameworks for adaptation planning in mountains.


Plant Variety Protection Legislation and Farmers’ Rights in Developing Countries

01.10.2018 - 30.09.2022

Plant variety protection legislation in accordance with the International Union for the Protection of New Varieties of Plants (UPOV) is gaining importance in developing countries. This kind of legislation often neglects the existing informal seed systems and Farmers’ Rights. SDC supports APBREBES, a network of civil society organizations, to raise awareness and contribute to capacity building on alternative legislation that better reflect smallholders’ needs and practices.


Opérationnalisation de la filière semencière au Tchad

01.05.2018 - 30.04.2022

Au Tchad, le système de production agricole est rudimentaire et les rendements sont faibles. Le pays est régulièrement confronté à l’insécurité alimentaire. La semence est le principal intrant utilisé par les agriculteurs. C’est pourquoi, la DDC contribue à faciliter l’accès à des semences de qualité et adaptées à leur environnement. Ce programme permet aux exploitations familiales d’améliorer leur production et leur revenu et développe l’auto-emploi des femmes et des jeunes grâce à la multiplication de semences.


Crop Trust – Genebank Platform 2018

01.01.2018 - 31.12.2018

The Consultative Group of International Agricultural Research (CGIAR) safeguards globally important collections of crop diversity critical for improving food and nutrition security. Genebanks require constant maintenance. The Crop Trust Endowment Fund ensures the long-term funding for the maintenance of these genebanks. The unique bilateral contribution by Switzerland contributes to safeguarding (and building up of) the Endowment Fund.


Improving seed systems for smallholder farmers‘ food security

01.10.2017 - 30.09.2021

Smallholders often use informal seed systems to meet their seed needs. The project increases the access, availability and necessary diversity of adapted seeds to smallholders to reduce their vulnerability to shocks and contribute to their food and nutrition security. In national and global policy dialogues improved and pluralistic seed systems that better respond to the reality and the needs of smallholders are promoted and smallholders will get political recognition for their role in germplasm conservation.


North Macedonia: Nature Conservation Programme

01.01.2017 - 31.01.2021

Switzerland will assist North Macedonia in sustainable management of natural resources through practical application of conservation measures such as regional protected areas and integrated forest management in the Bregalnica region. Further framework conditions will be improved and support is provided in implementing national legislation and the Strategy on Nature. By promoting ecologically and sustainably produced products and services, economic benefit for the local population will be generated.



Innovation and dissemination of technologies for adaptation of agriculture to climate change – AGRIADAPTA

01.07.2015 - 31.12.2020

10'000 families in 19 municipalities of the country improve their food security and their situation of poverty by practising sustainable and climate-smart agriculture. The Project will provide resources so that small-hold farmers in environmentally degraded dry areas affected by climate change and variability develop capacities, exchange knowledge and apply technologies for climate change adaptation.


Support to Recovery and Reconstruction in Nepal Programme (SRRNP)

05.06.2015 - 31.12.2019

Three major earthquakes left over 8’500 people dead, 3 mio homeless and affected one third of the population in Nepal. Switzerland’s contribution to the recovery and reconstruction efforts will ensure the equitable distribution of services and provisions especially from a gender and social inclusion perspective through, the provision of direct recovery and reconstruction support to the affected people, capacity building of the local government and other service delivery agencies.


BIOCULTURA 2015 - 2019

01.06.2015 - 31.12.2019

En los últimos cinco años el programa Biocultura ha elaborado un enfoque compatible con el medio ambiente para el desarrollo con las comunidades rurales, conocido en Bolivia como el "Vivir Bien". Tambien ha contribuido a la definición de un marco legal sobre el tema del cambio climático.  En la segunda fase de su implementación 15.000 familias en 400 comunidades han recibido apoyo para asimilar el cambio climático, y además se ha realizado capacitaciones nacionales para una gestión eficiente y transparente del presupuesto climatico nacional.       


Objet 1 – 12 de 12

  • 1