Aide publique au développement de la Suisse en 2016

Communiqué de presse, 03.04.2017

Les dépenses de la Confédération en matière de coopération internationale et d’aide humanitaire totalisent 0.39% du revenu national brut (RNB) en 2016 contre 0.41% en 2015. Il s’agit là d’une conséquence des économies décidées par le Parlement. Toutefois, la part totale de l’Aide publique au développement (APD) de la Suisse est passée de 0.51% en 2015 à 0.54% du RNB en 2016, une augmentation imputable à la comptabilisation des coûts d’asile découlant d’un nombre important d’arrivées en 2015.

Au total, en comptant les frais d’asile imputables à l’Aide publique au développement (APD), 3,51 milliards de francs ont été consacrés à l’Aide publique au développement suisse en 2016, soit 114 millions de plus que l’an dernier, portant l’APD de la Suisse à 0.54% du revenu national brut (RNB) en 2016, alors qu’elle s’élevait en 2015 à 0.51%.

Cette croissance découle des frais liés à l’accueil des requérants d’asile, qui ont augmenté de 202 millions en 2016, soit 42% de plus qu’en 2015, alors même que le nombre de nouvelles demandes d’asile a diminué par rapport à l’année précédente. Cela s’explique par la période prise en compte, les coûts d’asile imputés à l’APD étant comptabilisés pendant les douze mois suivant l’entrée d’un demandeur d’asile sur le territoire. Or, on a compté un nombre important d’arrivées dans la seconde partie de 2015 (en particulier en provenance des foyers de crise comme la Syrie ou l’Irak ainsi que de l’Erythrée et de l’Afghanistan).

Les dépenses de la coopération internationale et l’aide humanitaire ont, quant à elles, diminué de 143 millions, soit 5,3% de moins qu’en 2015 – un résultat des mesures d’économies décidées dans le processus budgétaire de la Confédération. Ainsi, la part du RNB dévouée à l’aide au développement et à l’aide humanitaire s’est portée en 2016 à 0.39%, un ratio en baisse depuis l’année 2015.

La comptabilisation de l’APD se base sur les directives du Comité d’aide au développement (CAD) de l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE). Celles-ci permettent une comparaison statistique de l’engagement des 29 pays membres du CAD sur le plan international en fonction de la part de leur RNB qu’ils consacrent chacun à l’APD.


Informations complémentaires

Les activités de la DDC et la coopération suisse au développement: chiffres et faits (aide publique au développement)


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères