Portrait et histoire de l’Union européenne

Winston Churchill se tient debout dans une voiture couverte de fleurs lors de son arrivée à Zurich.
«Let Europe arise»: en septembre 1946, le premier ministre britannique Winston Churchill appelle à l’unification de l’Europe. © Keystone

L’Union européenne (UE) est composée de 27 États membres, totalisant plus de 446 millions d’habitants. Elle est née des efforts des États européens pour conclure entre eux des traités qui garantissent durablement la paix et la prospérité en Europe. L’UE n’est pas seulement une alliance économique, elle constitue aussi une communauté de valeurs qui promeut notamment la liberté, la diversité et la démocratie.

L’Union européenne (UE) est une association politique et économique de 27 États européens, qui compte plus de 446 millions d’habitants. Les États membres de l’UE et les pays non membres que sont la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein forment l’Espace économique européen (EEE). Tous ces États ainsi que la Suisse font partie du marché intérieur européen, le plus grand marché commun au monde. Ce dernier repose sur les quatre libertés fondamentales que sont la libre circulation des personnes, des marchandises, des services et des capitaux.

Paix et prospérité en Europe

Après la Seconde Guerre mondiale, le besoin de garantir durablement la paix était important en Europe. Il s’agissait principalement de renforcer la coopération entre la France et l’Allemagne, pays voisins fréquemment engagés dans des conflits armés par le passé. Robert Schuman, alors ministre français des affaires étrangères, a ainsi élaboré un plan visant à réunir les industries allemande et française du charbon et de l’acier, secteurs clés de l’économie de guerre. Cette interdépendance économique devait permettre de prévenir les conflits armés futurs, d’accélérer la croissance économique et d’accroître ainsi la prospérité des populations.

En 1951, la Belgique, l’Italie, le Luxembourg, la France, les Pays-Bas et la République fédérale d’Allemagne fondent la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA). L’ambition de cette institution est que, selon la formule de Robert Schuman, «toute guerre entre la France et l’Allemagne devienne non seulement impensable, mais matériellement impossible». Cette démarche a par ailleurs permis à l’Allemagne de faire son retour sur la scène européenne en tant que partenaire égale en droits. L’intégration europée

L’intégration européenne

À ce premier traité instituant la CECA se sont ajoutés d’autres accords, lesquels n’ont pas cessé d’évoluer. Ainsi ont été constituées les Communautés européennes (CE) dont l’Union européenne (UE) est issue. Un nombre toujours croissant d’États européens a émis le souhait de faire partie de ces communautés et, plus tard, de devenir membre de l’UE. Ces alliances se fondent sur des traités que les États souverains négocient conjointement.

Contre toute attente, le plan de Robert Schuman s’est révélé efficace. Le processus d’intégration européenne a non seulement apporté la prospérité à l’Europe, mais il a aussi permis au continent de bénéficier de la plus longue période sans conflit armé de son histoire.

Unie dans la diversité

«Unie dans la diversité», telle est la devise de l’Union européenne. Elle rappelle que les États de l’UE se sont associés non seulement pour des raisons économiques, mais aussi au nom de valeurs communes telles que le respect de la dignité humaine, la liberté, la démocratie, l’égalité, l’état de droit, la défense des droits de l’homme et des droits des minorités. Les États membres de l’UE s’engagent conjointement en faveur de la paix et de la prospérité, en respectant la diversité de leurs cultures, de leurs traditions et de leurs langues respectives.

L’UE-27 en bref

Carte de l’Europe avec les États membres marqués en couleur
© DAE

États membres: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède et Tchéquie.

Population: Plus de 446 millions de personnes. Le pays le plus peuplé est l’Allemagne, avec 83 millions d’habitants. Le pays le moins peuplé est Malte, qui compte 493'559 habitants. En termes de population, l’UE occupe le troisième rang mondial, après la Chine et l’Inde.

Superficie: Plus de 4 millions de km². Le pays avec la plus grande superficie est la France (633'187 km²) et le plus petit pays est Malte (316 km²).

Langues officielles: Les députés du Parlement européen ont le droit de s’exprimer dans n’importe laquelle des 24 langues officielles de l’UE. Les institutions de l’UE emploient plus de 4300 traductrices et traducteurs, disposant ainsi de l’un des plus importants services de traduction au monde.

Économie: PIB 2018 (UE-28): 15'876 milliards d’euros. En termes de production de biens et de services (PIB), l’économie de l’Union européenne dépasse aujourd’hui celle de la Chine (11'353 milliards d’euros) et se situe légèrement en-dessous de celle des États-Unis (17'353 milliards d’euros).

Commerce: La part de l’UE dans les importations mondiales s’élève à 15,1% (2018), ce qui la situe au deuxième rang mondial, juste derrière les États-Unis (16,4%). Sa part dans les exportations mondiales atteint 15,2% (2018), ce qui la place au deuxième rang mondial, derrière la Chine (16,4%) mais devant les États-Unis (10,9%).