Fonds Commun du Secteur de l’Education (FCSE)

Actualités locales, 05.10.2020

Un mécanisme innovant pour le financement et l’amélioration de la qualité de l’éducation

PAQUE
Elèves dans une classe© DDC Niger

Dans un contexte mondial caractérisé par la rareté des ressources, le Niger et ses partenaires ont su mettre en place un mécanisme et un outil de financement, aligné sur les priorités nationales : le Fonds Commun Sectoriel de l’éducation (FCSE). Créé le 5 juillet 2017, le FCSE regroupe les contributions des partenaires techniques et financiers (Coopération suisse, Coopération luxembourgeoise, l’Agence française de Développement et l’UNICEF). Il est destiné aux six (6) ministères en charge de l’éducation et de la formation à savoir les Ministères en charge de l’Enseignement primaire ; des Enseignements secondaires ; de l’Enseignement supérieur ; des Enseignements professionnels et techniques ; de la Jeunesse et des Sports et enfin de la Renaissance culturelle.

La mise en place du FCSE découle d’un certain nombre de constats. En effet, le pays investit 19% (2016) des ressources nationales pour le secteur de l’éducation et de la formation selon le Rapport d’État du Système éducatif national (RESEN) mais les résultats sont largement en deçà des attentes des différents acteurs, y compris l’État. Au plan national, le Niger fait face à de nombreux défis comme la croissance démographique accélérée, l’insécurité et le terrorisme qui compromettent les efforts consentis par l’État et les partenaires dans le secteur de l’Éducation.

À ces défis globaux viennent s’ajouter des défis spécifiques au secteur de l’éducation lui-même. Ces défis ont pour noms la baisse de la qualité des enseignements-apprentissages ; la scolarisation de la jeune fille ; l’inadéquation entre la formation et l’insertion. Il y a aussi des défis liés à l’inefficacité de l’aide au développement dans le secteur, due à la multiplicité des modalités d’exécution de l’aide, à la faible capacité d’exécution et d’absorption par les ministères, au faible impact des projets et programmes sur l’ensemble du secteur, à la distorsion entre les moyens mobilisables et l’acheminement des dépenses à destination des écoles et enfin à l’insuffisance de coordination/communication entre les acteurs et les partenaires techniques et financiers.

Pour plus d'informations sur le FCSE , Cliquez sur les liens ci-dessous: