Contribution aux élections présidentielles et législatives

Projet terminé

Avec les élections prévues pour juillet 2013 le Mali veut se donner des institutions représentatives et légitimes. C’est un autre pas important d’un retour à ordre constitutionnel pour faire sortir le pays de la crise, provoquée par le coup d’état et la longue occupation du nord du pays par des groupes armés. Or, le budget des élections d’USD 123 millions dépasse les capacités financières du Mali. La communauté internationale mobilise donc un soutien d’USD 73 millions à travers un fonds commun, pour lequel la Suisse contribue CHF 3 millions.

Pays/région Thème Période Budget
Mali
Governance
Conflit & fragilité
Décentralisation
Prévention des conflits
15.05.2013 - 31.12.2016
CHF 3'250'000
Contexte

Le coup d’Etat de mars 2012 et l’occupation des régions du Nord par des groupes armés ont fragilisé le fonctionnement des institutions maliennes. Pour sortir de cette crise, le gouvernement de transition s’assigne comme mission la libération des régions du nord et l’organisation des élections présidentielles et législatives. Cependant, une situation fragile sur les plans politique, sécuritaire et économique compromet la mise en œuvre de ces actions. C’est pourquoi le gouvernement sollicite le soutien de la communauté internationale pour tenir des élections paisibles et transparentes.

Objectifs

Contribuer à la tenue d’élections libres, transparentes et inclusives, garantissant une partici-pation et une information large des populations

Groupes cibles

Corps électoral Organisations de la société civile Partis politiques Associations de leaders religieux et traditionnels Réseaux des radios locales

Effets à moyen terme

  • Accroître la compréhension, l’intérêt, l’engagement et la participation citoyenne des acteurs maliens autour du processus électoral en tant qu’un moyen essentiel pour une sortie durable de la crise ;
  • Promouvoir une meilleure implication et participation des femmes, des Organisations de la société civile, des médias, des partis politiques et des populations dans le processus électoral pour des élections transparentes et apaisées ;
  • Promouvoir l’éducation pour la paix et prévenir les conflits liés aux élections.
  • Résultats

    Principaux résultats antérieurs:  

    La DDC a une tradition de soutien aux élections locales de 2004 à 2009. A travers son appui, elle a contribué à la mobilisation des acteurs en :

    • améliorant le taux de participation des femmes aux élections locales ;
    • renforçant le rôle des radios communautaires et de la société civile dans la promotion des droits civiques, notamment dans la région de Sikasso.
    La DDC contribue pour la première fois à l’organisation d’élections présidentielles à cause de la spécificité du contexte. Le Mali est en crise institutionnelle et économique et les risques d’aggravation des tensions sont élevés.


    Direction/office fédéral responsable DDC
    Crédit Coopération au développement
    Partenaire de projet Partenaire contractuel
    ONG internationale ou étrangère
    Organisme des Nations Unies (ONU)
    • Programme des Nations Unies pour le développement


    Budget Phase en cours Budget de la Suisse CHF   3'250'000 Budget suisse déjà attribué CHF   3'191'058
    Phases du projet

    Phase 1 15.05.2013 - 31.12.2016   (Completed)