Mali, ACTED/DRC: Renforcement de la cohésion sociale et de la résilience des populations dans les régions de Mopti et de Gao

Project completed

Le retour des populations vulnérables dans un contexte post-conflit et de pressions sur les ressources naturelles tend à accroître les risques de conflits inter et intra-communautaires. Ce projet cherche, à travers une approche communautaire, à renforcer à la fois la cohésion sociale et la résilience des populations des  régions de Mopti et Gao. Un soutien marqué à la coordination permettra la mutualisation des résultats des activités de sécurité alimentaire et de prévention des conflits qui porteront essentiellement le projet.

Country/region Topic Period Budget
Mali
Conflict & fragility
Conflict prevention
20.08.2014 - 19.10.2015
CHF 900'000
Background

En 2012 et 2013, le conflit armé et l’occupation du nord du pays par des groupes armés ont contribué à aggraver la situation dans les trois régions de Gao, Kidal et Tombouctou - ainsi que dans certains cercles de la région de Mopti (Douentza, Youwarou et Tenenkou). Cette grave crise politico-militaire a eu pour conséquence d’aggraver les tensions inter communautaires qui prévalaient déjà, liées à la rareté des ressources naturelles telles que les points d’eau et les zones de pâturages et a fait ressurgir des problèmes plus anciens pour servir de prétexte à des  règlements de compte intra et inter communautaires. Dans cette zone en grande partie occupée lors du conflit et sans protection, les populations ont été victimes d’actes de violence et d’abus ayant souvent provoqué des pertes en vies humaines. Ces inimitiés persistent actuellement et entravent la reprise socioéconomique au Nord

Devant ce conflit sans précédent, des milliers de ménages ont fui précipitamment les hostilités pour aller se réfugier dans les zones du sud ou dans les pays voisins. Pour eux, comme pour les populations qui sont restées sur place, outre les cas de violence et d’abus, cette crise a engendré la perte de moyens de subsistance, le vol de bétail et pillage des biens. Le dernier bulletin humanitaire (mars 2014) souligne l’aggravation des besoins urgents des ménages au Mali: d’après le Cadre Harmonisé, plus d’1,5 million de personnes nécessitent une assistance alimentaire immédiate, contre 812’000 en décembre 2013. Les prévisions du CH évoquent 1,9 million d’individus en juin 2014 (worst case scenario). Par ailleurs, environ 2,1 million de maliens sont en situation d’insécurité alimentaire modérée ou de stress alimentaire, et expriment le besoin d’une aide immédiate pour la reconstruction de leurs moyens d’existence.

Objectives

Prévenir les risques de conflits inter et intra-communautaires pour les populations vulnérables à travers une approche communautaire et fédérative de cohésion sociale et de résilience dans les régions de Mopti et Gao.

Target groups

Secteur Mopti :

1. Protection :

  • 1’000 femmes (dont 200 femmes issues des groupements AGR ou agricoles)
  • 1’200 hommes (dont 300 leaders communautaires – leaders religieux – autorités administratives)
  • 900 jeunes à risque

2. Sécurité alimentaire et relance économique :

  • 20 groupements AGR de femmes (environ 20 femmes par groupement)
  • 10 groupements microcrédit (environ 20 femmes par groupement)
  • 300 ménages vulnérables
  • 250 jeunes

Secteur Menaka :

1. Protection

  • L’ensemble de la population de la commune de Ménaka (apx. 20'000 personnes)

2. Sécurité alimentaire et relance économique

  • 2’000 bénéficiaires de transferts monétaires
  • 3’790 bénéficiaires de coupons alimentaires
  • 20 groupements de 25 membres, soit 500 personnes environ
  • 100 jeunes
  • 20 maîtres artisans
Medium-term outcomes

Améliorer les capacités des acteurs locaux à prévenir les risques de crises à travers le renforcement de la cohésion sociale et à élaborer une réponse adaptée aux conflits

Appuyer les moyens d’existence, la sécurité alimentaire et l’autonomisation des populations vulnérables de la zone à travers un appui aux activités génératrices de revenus, de microcrédit et de filets sociaux saisonniers

Contribuer à la prévention des crises et des conflits et répondre de manière adaptée en cas d’urgence grâce au renforcement des capacités des acteurs humanitaires

Results

Expected results:  

Secteur Mopti (cercles de Douentza, Youwarou et Tenenkou) :

  • Les leaders communautaires, autorités et membres de la communauté maîtrisent les principes de gestion des conflits et d’accès aux ressources (terres, eau et pâturage) et peuvent mieux prévenir les conflits
  • La cohésion sociale au niveau villageois et communal est renforcée et le dialogue inter communautaire entre les retournés et rapatriés et les communautés hôtes est renoué
  • La sécurité alimentaire et la protection des moyens d’existences des personnes/ménages les plus vulnérables durant la période de soudure sont soutenus à travers des activités de transferts monétaires
  • L’activité économique des groupements/personnes vulnérables est relancée grâce à des apports technique et matériel favorisant la création de revenus et d’activités génératrices de revenus et la réhabilitation d’espaces/infrastructures dégradés
  • L’auto-prise en charge des groupements vulnérables ayant une activité économique fonctionnelle est renforcée à travers un appui à l’épargne communautaire autogérée

Secteur Menaka :

  • Les risques de rupture de la cohésion sociale liés aux retours des déplacés/réfugiés au Niger sont identifiés et prévenus afin d’être résorbés
  • La cohésion sociale est renforcée grâce à la relance de mécanismes de gestion des conflits et la diffusion de messages de sensibilisation
  • La sécurité alimentaire et les moyens d’existence des ménages vulnérables sont renforcés grâce à la réalisation de transferts monétaires et à la distribution de coupons alimentaires
  • L’activité économique des groupements vulnérables est relancée grâce à des apports techniques favorisant la création d’emplois et d’activités génératrices de revenus
  • Les personnes vulnérables possèdent les moyens techniques nécessaires pour accéder à de nouvelles opportunités professionnelles

Mutualisation d’expérience :

  • Les capacités des porteurs du projet en matière de renforcement de la cohésion sociale et de cartographie sont renforcées
  • Les risques de crises et de conflits sont identifiés, analysés et partagés entre acteurs humanitaires à travers différents outils - Réalisation d’évaluations rapides des besoins en cas d’urgence


Results from previous phases:  

ACTED et DRC couvrent leurs zones respectives entre Mopti et Menaka depuis 2012, et leurs programmes ont été soutenus avec succès par la DDC entre mi-2013 et mi-2014.

Le projet DRC a éé audité en mi-mai et les résultats servent déjà de leçons apprises (voir annexes).

Leur soutien ou participation aux Clusters (DRC : co-lead Protection) est reconnu par la communauté humanitaire.

Ce projet mené en consortium apportera une plus value en coordination et efficacité des acteurs.


Directorate/federal office responsible SDC
Credit area Humanitarian aid
Project partners Contract partner
International or foreign NGO
  • Agency for Technical Cooperation and Development


Coordination with other projects and actors

Danish Refugees Council (co-implementation)

Services techniques décentralisés : Santé (bonnes pratiques hygiène), Elevage (soins vétérinaires), Education (technique de gestion des conflits aux enseignants), représentants locaux de l’ANPE (emploi) et du Ministère du Commerce.

Autorités locales et leaders Communautaires

Clusters Sécurité alimentaire et Protection : formations, ateliers et coordination

ONGs locales partenaires : DEMESO (parajuristes)

Equipes DRC au Burkina Faso et ACTED au Niger : suivi des mouvements de populations des camps de réfugiés

Programme REACH : cartographie et analyses de terrain.

PAM, Unicef : distributions vivres et non-vivres, ciblage des plus vulnérables

NRC, Oxfam, IRC, CARE, Save the Children, Bureau of Population, Refugees and Migration (BPRM, US Govt) : coordination Food Sec et Protection dans les zones de Mopti et Gao

Projets du BuCo dans le cercle de Youwarou (WASH, Agro) : PACY, ARSEN

FFP/USAID, DRC : co-financeurs

Budget Current phase Swiss budget CHF   900'000 Swiss disbursement to date CHF   877'339 Total project since first phase Budget inclusive project partner CHF  1'800'000
Project phases Phase 2 14.11.2015 - 14.03.2017   (Completed)

Phase 1 20.08.2014 - 19.10.2015   (Completed)