Coopération renforcée avec la Slovaquie


Cette page n’est pas disponible en français. Veuillez choisir une langue ci-dessous:

Communiqué de presse, 19.09.2023

La Suisse et la Slovaquie ont signé le 19 septembre 2023 un accord bilatéral sur la mise en œuvre de la deuxième contribution de la Suisse en faveur de certains États membres de l’Union européenne. En Slovaquie, notre pays soutiendra des programmes dans les domaines de la formation professionnelle, du tourisme durable et de la santé à hauteur de 44,2 millions de francs. Les treize accords bilatéraux de mise en œuvre de la deuxième contribution suisse dans le domaine de la cohésion ont ainsi été mis sous toit.

La secrétaire d’État et directrice du Secrétariat d’État à l’économie (SECO), Helene Budliger Artieda, et la secrétaire d’État slovaque du Ministère des investissements, du développement régional et de l’informatisation, Barbora Lukáčová, ont signé à Bratislava le dernier accord de cohésion bilatéral encore en suspens de la deuxième contribution suisse. La base nécessaire pour élaborer en détail les programmes convenus et les mettre en œuvre d’ici fin 2029 a donc été établie avec l’ensemble des treize États partenaires de l’UE.

Le programme de coopération tient compte des besoins actuels de la Slovaquie et vise à renforcer les partenariats entre la Suisse et ce pays dans les domaines dans lesquels l’expertise et l’expérience de la Suisse peuvent apporter une plus-value. Parmi ces domaines figurent le tourisme durable, la protection de la biodiversité, la formation professionnelle et le système de santé. La contribution de la Suisse de 44,2 millions de francs est complétée par une participation de la Slovaquie à hauteur de 7,8 millions de francs.

Adapter la formation professionnelle aux besoins du secteur privé
Forte de son expérience et de son expertise en matière de promotion du tourisme durable dans les parcs nationaux et les réserves naturelles, et à proximité de ceux-ci, la Suisse pourra aider la Slovaquie à concevoir et à appliquer des concepts durables. Il s’agira également de rénover les constructions existantes dans les parcs nationaux dans le respect de l’environnement. Une attention particulière sera par ailleurs accordée aux mesures de protection de la biodiversité.

La formation professionnelle compte parmi les autres champs d’action prioritaires : il est prévu de renforcer l’attrait de la formation pratique en Slovaquie en restructurant la formation professionnelle pour la rendre plus perméable et plus souple. Les contenus doivent en outre davantage répondre aux exigences du marché du travail.

Enfin, la troisième priorité est la promotion de la santé. La Slovaquie a l’une des espérances de vie les plus basses d’Europe. La Suisse aidera le pays à renforcer la prévention et le contrôle des maladies non transmissibles ainsi que la promotion de la santé.

Accords avec les treize États partenaires dans le domaine de la cohésion
La deuxième contribution suisse est mise en œuvre par le SECO, la Direction du développement et de la coopération (DDC) et le Secrétariat d’État aux migrations (SEM). Elle est un investissement dans la sécurité, la stabilité et la prospérité en Europe, et vise à renforcer la cohésion, à réduire les inégalités économiques et sociales et à soutenir les pays exposés à la pression migratoire. Grâce à elle, la Suisse peut consolider et approfondir ses relations bilatérales aussi bien avec les États partenaires de l’UE qu’avec l’UE dans son ensemble.


Contact

Lorenz Jakob, Communication SECO
Coopération et développement économiques
lorenz.jakob@seco.admin.ch,
+41 58 468 60 56

Communication DFAE
kommunikation@eda.admin.ch
+41 58 460 55 55


Editeur:

Département fédéral de l
Département fédéral des affaires étrangères