OXFAM: Programme de protection communautaire à Masisi, Nord Kivu

Projekt abgeschlossen

La présence de nombreux acteurs aux conflits dans le territoire de Masisi ainsi qu’un problème endémique de gouvernance de la part des autorités militaires et civiles sont les causes principales des violations dont sont victimes les populations civiles. Ce projet vise à renforcer la protection des civils à travers le soutien à des mécanismes de protection communautaire.

Land/Region Thema Periode Budget
Demokratische Republik Kongo
Menschenrechte
Konflikt & Fragilität
Conflict prevention and transformation
Menschenrechte (inkl. Frauenrechte)
Konfliktprävention
01.09.2016 - 28.02.2017
CHF  261’000
Hintergrund

Des décennies d'instabilité dans l’Est de la RDC ont conduit à la déliquescence des services de base et à un niveau élevé d’abus commis à l’égard des populations civiles. Ceci a un impact immédiat sur la productivité des moyens de subsistance des ménages, ainsi que sur le bien-être physique et psychique des individus.

Ziele

Ce projet a pour objectif général de contribuer à la réduction de la vulnérabilité des femmes, hommes, filles et garçons du territoire de Masisi (Nord Kivu) affectées par le conflit face aux menaces de protection, y compris les violences basées sur le genre.

Zielgruppen

Le projet cible 10'000 bénéficiaires directs (y compris les communautés d’accueil, déplacées, relocalisées et retournées) dans les communautés de Kinigi, Kibabi, Bukombo et Nyabiondo, territoire de Masisi. Ce chiffre représente la population qui va bénéficier d’une situation de protection améliorée. Dans chacune des 4 communautés, 47 femmes et hommes participent activement aux SPC. Les membres des autorités civiles et militaires bénéficient également de formations et sensibilisations. Avec le cofinancement d’Irish Aid, le nombre de bénéficiaires augmente à 45'650 et inclut 4 communautés de la zone de santé de Mweso (Masisi).

Mittelfristige Wirkungen
  1. Les structures de protection communautaire (SPC) contribuent à la réduction des risques et à l’amélioration de la capacité de résilience.
  2. Les communautés sont mieux informées de leurs droits et ont une meilleure connaissance sur la manière d’accéder aux services de référencement.
  3. Les autorités civiles, militaires/policières locales et territoriales sont plus réceptives aux questions de protection et aux besoins de la population civile.
  4. Les communautés sont préparées à la fin du projet et ont un plan pour l’avenir de leurs activités au-delà du projet.
Resultate

Erwartete Resultate:  

  1. Les SPC bénéficient de formations pour leur autonomisation ;
  2. Les plans de protection communautaire sont élaborés, les systèmes d’alerte fonctionnels et les cartographies des systèmes de référencement mises à jour ;
  3. Des campagnes de sensibilisation des communautés sont menées par les SPC ;
  4. Le réseau de plaidoyer local et les SPC sont soutenus dans le développement de plans de plaidoyer envers les autorités ;
  5. Les autorités civiles et militaires sont formées sur les enjeux de protection ;
  6. Des séances sont organisées avec les autorités locales et territoriales pour trouver des solutions aux problèmes de protection ;
  7. Des plans de sortie sont élaborés et mis en place par les SPC.


Resultate von früheren Phasen:  

Oxfam a soutenu avec succès la mise en place de structures de protection communautaire et le développement de plans de protection communautaire dans 6 et 4 (1ère et 2ème phase respectivement) communautés. Les SPC ont créé un espace de dialogue positif avec les autorités locales et ont conduit des actions de plaidoyer avec succès. Pendant la 2ème phase (résultats intermédiaires) : 12 SPC ont été créées ou redynamisées ; 188 membres ont été formés ; 14'000 personnes ont été sensibilisées sur les droits humains et la législation nationale ; 43 actions de plaidoyer ont été menées par les membres des SPC, dont 38 ont été suivies par les entités ciblées.


Verantwortliche Direktion/Bundesamt DEZA
Kreditbereich Humanitäre Hilfe
Projektpartner Vertragspartner
Internationale oder ausländische NGO
  • OXFAM GB


Koordination mit anderen Projekten und Akteuren

Partenaire local de mise en œuvre : SOPROP ;

Collaboration étroite avec les autorités locales et territoriales : Administration territoriale, Autorités coutumières, Police Nationale (PNC), Forces Armées de RDC (FARDC), Agence Nationale de Renseignements (ANR) ;

Collaboration étroite avec le Réseau de plaidoyer de Masisi Centre ;

Coordination humanitaire : cluster protection et comité provincial interagence à Goma, sous-cluster protection à Masisi; également contact étroit avec l’équipe d’urgence d’Oxfam.

Budget Laufende Phase Schweizer Beitrag CHF    261’000 Bereits ausgegebenes Schweizer Budget CHF    263’287 Projekttotal seit Anfangsphase Schweizer Beitrag CHF   850’000 Budget inklusive Projektpartner CHF   1’111’000
Projektphasen

Phase 3 01.09.2016 - 28.02.2017   (Completed)

Phase 2 01.07.2015 - 30.06.2016   (Completed)