Valables le:
Publiés le: 16.10.2017

Conseils aux voyageurs - Canada

Situation générale

La situation politique est stable.

Le gouvernement canadien rend attentif au risque d’actes terroristes.
Fin septembre 2017, un attentat à Edmonton (Alberta) a fait plusieurs blessés. L'assaillant a blessé un policier avec un couteau et a ensuite foncé avec une voiture dans des piétons.
Fin janvier 2017, une fusillade dans une mosquée au Québec a fait plusieurs morts et de blessés. Les autorités canadiennes suspectent un acte terroriste.
Deux soldats ont été tués lors de deux attentats séparés en octobre 2014. Le premier a eu lieu le 20 octobre 2014 à Saint-Jean-sur-Richelieu dans la province du Québec. La seconde, le 22 octobre 2014, visait le Parlement à Ottawa.
La rubrique terrorisme et enlèvements attire l'attention sur les risques liés au terrorisme.
Terrorisme et enlèvements
Sécurité publique Canada

Criminalité

Observez les précautions d'usage contre la petite criminalité.

Transports et infrastructures

Les routes sont généralement en bon état. Les distances immenses à parcourir sont un aspect à ne pas négliger lorsque vous planifiez vos déplacements. Tenez compte des conditions climatiques en hiver (tempêtes de neige, pluies verglaçantes) et suivez les prévisions météorologiques avant d'entreprendre de longs trajets.

Transports publics : le Canada dispose de nombreuses liaisons longue distance (avion, train, bus) et d’un bon réseau de transports publics dans les grandes villes.

Le taux d'accidents en motoneiges est élevé. La consommation d'alcool et les excès de vitesse sont les principales causes des accidents graves. Il est recommandé aux conducteurs inexpérimentés de rester sur les sentiers prévus pour les motoneiges. Concernant la consommation d'alcool au volant, les lois valables pour les autres véhicules motorisés s'appliquent aussi à la conduite de motoneiges.

Dispositions légales particulières

Les punitions corporelles infligées aux enfants (p. ex. gifle) peuvent d'office être portées devant le juge, ce qui implique généralement une mise en détention préventive de deux à trois jours. Il en va de même pour les agressions contre le conjoint ou la conjointe. Dans les piscines et lieux de baignade publics, le port du maillot de bain est obligatoire (même pour les enfants en bas âge).

Les infractions à la loi sur les stupéfiants, y compris la détention de minimes quantités de drogue quelle qu'elle soit, sont passibles de plusieurs années de prison, voire de la détention à perpétuité.

La consommation d'alcool est interdite aux personnes de moins de 19 ans dans la plupart des provinces et des territoires.Les boissons alcoolisées peuvent être consommées uniquement chez soi ou dans les établissements titulaires d’une licence de débit de boissons.

Risques naturels

Le Canada se partage en plusieurs zones où règnent des conditions géologiques diverses et des conditions climatiques parfois extrêmes. Des feux de forêt peuvent se produire en été et de violentes tempêtes de neige en hiver (blizzards). Des tornades et, sur la côte orientale, des ouragans se produisent sporadiquement. Des inondations se produisent également.

La côte ouest se trouve en zone d'activité sismique. Outre les dévastations causées sur la terre ferme, les tremblements de terre peuvent aussi provoquer des tsunamis. Le risque de tsunami concerne en particulier la côte ouest.

Consultez les prévisions météorologiques et suivez les avertissements et les instructions des autorités locales.
The Weather Network
Système canadien d'information sur les feux de végétation (SCIFV)
Catastrophes naturelles du Canada
Pacific Tsunami Warning Center PTWC

Dans le cas d’une catastrophe naturelle lors de votre séjour veuillez vous conformer aux instructions des autorités locales et prenez immédiatement contact avec vos proches. En cas d'interruption des communications avec l'étranger, mettez-vous en liaison avec le Consulat général suisse le plus proche.

Soins médicaux

Les soins médicaux sont assurés, mais les séjours à l’hôpital sont considérablement plus chers qu’en Suisse. Dans la plupart des villes, les «cliniques-réseau» (ou Walk-in Clinics) offrent des consultations médicales sans rendez-vous. Les coûts sont élevés et doivent être réglés directement sur le lieu de consultation.

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N'oubliez toutefois pas que l'importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation canadienne compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général.
Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.

Remarques particulières

Seules les autorités canadiennes peuvent donner des informations fiables et contraignantes au sujet des prescriptions d’entrée et de séjour au Canada. Renseignez-vous suffisamment à l’avance auprès des services canadiens de l’immigration ou de l’ambassade du Canada à Paris à ce sujet, en particulier si vous envisagez d’étudier, de suivre un stage ou d’effectuer un travail rémunéré ou non rémunéré. Les services canadiens de l’immigration contrôlent minutieusement le motif du séjour lors de l'entrée. En cas de doute, ils peuvent refuser à l'intéressé l'entrée sur le territoire canadien.
Citoyenneté et immigration Canada
Ambassade du Canada

Pour des séjours touristiques ou d'affaires de moins de 90 jours, les ressortissants suisses devront depuis le 15 mars 2016 disposer d’une autorisation d’entrée électronique émise par le système AVE/ETA avant de prendre l’avion à destination du Canada. Les démarches peuvent se faire sur internet par les voyageurs eux-mêmes. Pour des plus amples informations:
Gouvernement du Canada: AVE/ETA: Autorisation de voyage électronique

Pour éviter l'introduction de germes pathogènes dans le pays, l'importation d'animaux et de plantes ainsi que de produits d'origine animale ou végétale est soumise à des dispositions et à des contrôles très sévères. Toute personne qui omet d'en faire la déclaration à la douane s'expose à devoir payer une amende. Dans des cas extrêmes, une telle omission peut même faire l'objet d'une procédure judiciaire. Informez-vous avant le départ sur les dispositions en vigueur auprès de l'Ambassade du Canada à Berne ou consultez le site Internet de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.
Agence canadienne d'inspection des aliments

Adresses utiles

Numéro d'urgence: 911 (dans les régions reculées: 0911)

Dispositions douanières canadiennes: Agence des services frontaliers du Canada

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Représentations suisses au Canada
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs et décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.