Valables le:
Publiés le: 26.09.2018

Un conducteur impliqué dans un accident de la route ayant fait des blessés ou des morts peut être placé en garde à vue jusqu'à ce qu'il ait été dégagé de toute responsabilité. (capitre: dispositions légales particulières)


Conseils aux voyageurs - Bosnie et Herzégovine

Situation générale

Depuis la fin de la guerre en 1995, la Bosnie et Herzégovine a réalisé d’énormes progrès sur la voie de la reconstruction et de la normalisation. Toutefois, d’importants problèmes sociaux persistent, tels que par exemple le chômage élevé et la pauvreté. Des tensions politiques, religieuses et ethniques peuvent donc toujours se produire. Renoncez donc à exprimer des points de vue politiques en public. Evitez les manifestations de tout genre et faites preuve d’une grande prudence si vous vous trouvez à proximité d’un stade et lors des matchs de football, car des débordements pourraient avoir lieu. Tenez-vous informés de l'évolution de la situation par les médias.

Des mines et bombes non éclatées représentent toujours un danger dans certaines régions du pays, surtout celles se trouvant à l’écart des zones touristiques et bien fréquentées. Informez-vous en cas de doute auprès des autorités locales et / ou de la population sur la présence de champs de mines et n’entrez pas dans des champs non fauchés, des champs en friche ou des maisons en ruines. Pour les randonnées pédestres, il faut impérativement se faire accompagner d'un guide local.
Les informations au sujet du danger des mines se trouvent sur:
Mine Action Center Bosnia and Herzegovina

Le risque d'attentats ne peut pas non plus être exclu en Bosnie-Herzégovine. La rubrique terrorisme et enlèvements attire l'attention sur les risques liés au terrorisme.
Terrorisme et enlèvements

Criminalité

La petite délinquance existe (vol à la tire et cambriolages). Les grandes villes sont le théâtre de déprédations et de vols de voitures commis par des gangs professionnels. Utilisez si possible les parcs de stationnement surveillés et les parkings fermés.

Transports et infrastructures

La Bosnie et Herzégovine compte seulement quelques kilomètres d'autoroute. La circulation routière demande la plus grande prudence, surtout la nuit. Certaines routes sont en mauvaise état; le marquage au sol est parfois inexistant. L'agressivité au volant et le comportement imprévisible de nombreux usagers de la route augmente les risques d'accident. La plus grande prudence est donc de mise sur la route. En cas d'accident de la circulation, il faut éviter de déplacer les véhicules jusqu'à l'arrivée de la police.

Dispositions légales particulières

Le taux d’alcoolémie est fixé à 0,3 ‰ pour les conducteurs de véhicules (0 ‰ pour les personnes titulaires du permis de conduire depuis moins de trois ans et/ou de moins de 21 ans d’âge).

Un conducteur impliqué dans un accident de la route ayant fait des blessés ou des morts peut être placé en garde à vue jusqu'à ce qu'il ait été dégagé de toute responsabilité. 

Il est interdit de photographier des bâtiments ainsi désignés (installations militaires, Ambassade des Etats-Unis, des raffineries et des centrales nucléaires).

Les infractions à la loi sur les stupéfiants, y compris la détention de minimes quantités de drogue quelle qu'elle soit, sont sévèrement réprimées. Les conditions de détention sont bien plus dures qu'en Suisse.

Particularités culturelles

La population rurale est généralement plus conservatrice que la population urbaine; il est important d'adopter un comportement respectueux des us et coutumes locales.

Soins médicaux

Seuls les hôpitaux des villes offrent une large palette de soins. Les hôpitaux exigent une garantie financière avant de traiter les patients (carte de crédit ou paiement d’avance).
En cas de maladie ou de blessure grave, il est recommandé de retourner en Suisse pour se faire soigner.

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N’oubliez toutefois pas que l’importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général. Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.

Remarques particulières

Pour les séjours de plus de trois jours, vous devez vous annoncer dans les 48 heures qui suivent votre arrivée auprès des autorités locales. En général, les hôtels s’acquittent de cette obligation d’annonce pour leurs hôtes. Dans le cas où vous ne séjourneriez pas dans un hôtel, vous ou votre hôte devez remplir les formalités vous-même. L’autorité de l'immigration de la Bosnie et Herzégovine et l'ambassade de la Bosnie et Herzégovine à Berne informent sur la réglementation de l’obligation d’annonce et les bureaux d’inscriptions compétents.
Service for Foreigners' Affairs

La personne qui n’observe pas cette réglementation, encourt une amende ou une expulsion du territoire.

Adresses utiles

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Centre consulaire régional Vienne, Autriche
Ambassade de Suisse à Sarajevo
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs ou à l’exactitude du contenu des sites Internet externes mis en lien. Il décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.