Programme de Développement des Infrastructures Économiques et Marchandes au Bénin (P-DIEM)

Projekt abgeschlossen

Les potentialités économiques agricoles du Nord-est du Bénin restent limitées, entre autre en raison d’un faible aménagement des infrastructures économiques locales. Ce programme vise à améliorer cette situation par le renforcement des acteurs locaux publics et privés dans la construction et la gestion durable des infrastructures économiques rentables. Le programme met à disposition les ressources pour le cofinancement de deux marchés locaux intercommunaux et plusieurs infrastructures économiques communales.

Land/Region Thema Periode Budget
Benin
Landwirtschaft und Ernährungssicherheit
Beschäftigung & Wirtschaftsentwicklung
Governance
Ländliche Infrastruktur (bis 2016)
KMU Förderung
Dezentralisierung
01.01.2012 - 31.12.2018
CHF 9'985'000
Hintergrund

Au Bénin, le secteur agricole contribue pour une part importante au PIB, 33% en 2008, après le tertiaire. Il occupe les ¾ de la population active et fournit plus de 80% des recettes officielles d’exportation. Néanmoins, les potentialités économiques agricoles du Bénin et plus particulièrement dans le Borgou et l’Alibori sont faiblement valorisées en raison du faible niveau d’équipement en infrastructures économiques et marchandes (IEM). Les marchés, lieux d’échanges commerciaux ne représentent que le quart des IEM, réalisées pour la plupart en matériaux conventionnels (agglomérés de ciment et toiture en tôle). Les capacités d’investissement des collectivités territoriales sur ressources propres demeurent très insignifiantes et elles ne disposent pas de compétences pour assurer une véritable maîtrise d’ouvrage des IEM réalisées. Il y a également un manque de compétences au niveau du secteur privé local (entreprises, artisans). Ces compétences locales sont pourtant indispensables dans la construction et la gestion des IEM afin de générer des opportunités pour le secteur privé local.

Ziele

L’objectif général du programme DIEM est le développement économique et institutionnel rural dans le Borgou et l’Alibori impulsé par la réalisation d’infrastructures économiques rentables. Cette amélioration des conditions cadres économiques contribue à une augmentation des capacités institutionnelles des communes grâce aux revenus issus des taxes et à une amélioration des conditions de vie des acteurs privés en particulier (producteurs, éleveurs, artisans commerçants) et des populations en général.

Zielgruppen

Le groupe cible est constitué principalement :

  1. des artisans et artisanes des métiers, des producteurs et productrices agricoles et des petits commerçants des marchés locaux et intercommunaux ;
  2. des collectivités territoriales (les 14 com- munes du Borgou et de l’Alibori et des 2 intercommunalités).

 

Mittelfristige Wirkungen

Effet 1 – Dynamisation économique : Les infrastructures économiques et marchandes construites dynamisent les marchés et le commerce de produits locaux; Effet 2 - Accroissement des capacités de réalisation, gestion et d’investissements des communes : Les communes et les gestionnaires des marchés réalisent et gèrent durablement les infrastructures et parviennent à investir davantage; Effet 3 – Dynamisation de l’entreprenariat local et valorisation des matériaux locaux : L’entreprenariat local (artisans, petites et moyen- nes entreprises locales) offre des emplois et génère des revenus grâces aux marchés gagnés dans la réalisation d’infrastructures valorisant les potentiels locaux (matériaux locaux et énergies vertes).

Resultate

Resultate von früheren Phasen:  

Bien qu’il s’agisse d’une première phase, la DDC compte sur une expérience notable dans l’accompagnement des acteurs dans la construction et la gestion des infrastructures locales. Au Bénin, la DDC a appuyé en 2001 un programme d’aménagement et d’entretien de pistes rurales dans le Borgou. Au Burkina, la DDC a gagné des expériences hautement pertinentes dans le Programme des Villes-Moyennes qui a permis la réalisation d’équipements marchands tels que des marchés centraux, des marchés à bétail, un abattoir, des gares routières. Les leçons principales apprises sont :

  • la mise en place d'infrastructures marchandes représente un atout majeur pour stimuler le développement économique local et régional;
  • les processus de conception, de construction et d'exploitation d'infrastructures marchandes exiges des démarches participatives intensives et très ouvertes;
  • l'accompagnement est crucial et basé sur le respect du rythme des partenaires, des dynamiques locales et des relations entre acteurs sur le terrain, et est donc par nature difficile à planifier avec précision.

 


Verantwortliche Direktion/Bundesamt DEZA
Kreditbereich Entwicklungszusammenarbeit
Projektpartner Vertragspartner
Internationale oder ausländische Nichtregierungsorganisation
  • Consortium SNV-APIC-Swisscontact


Budget Laufende Phase Schweizer Beitrag CHF   9'985'000 Bereits ausgegebenes Schweizer Budget CHF   8'905'251
Projektphasen Phase 2 01.07.2018 - 30.06.2022   (Laufende Phase)

Phase 1 01.01.2012 - 31.12.2018   (Completed)