Cycle politique

La mise en œuvre de l’Agenda 2030 se fait dans le cadre d’un cycle politique d’une durée de quatre ans, sur la base des deux éléments principaux que sont la Stratégie pour le développement durable (SDD) et le rapport national à l’attention de l’ONU.

Le cycle politique de mise en œuvre de l’Agenda 2030 suit les périodes de législature nationales et comprend les quatre étapes suivantes :

  • Stratégie : la Stratégie pour le développement durable (SDD) est l’instrument principal de la mise en œuvre de l’Agenda 2030. Désormais, elle est définie pour une période de dix ans, de 2020 à 2030, ce qui garantit une sécurité de planification à plus long terme et une meilleure continuité. Le plan d’action de la SDD est mis à jour tous les quatre ans (en 2020, 2024 et 2028), en parallèle des programmes de législature.
  • Mise en œuvre : la mise en œuvre du plan d’action de la SDD et d’autres instruments sectoriels est assurée par les services fédéraux compétents.
  • Suivi : l’état d’avancement du développement durable est suivi au moyen du système de monitorage MONET. Les résultats de ce monitorage servent de base à l’élaboration des comptes-rendus.
  • Comptes-rendus : l’état des lieux et les rapports nationaux à l’attention de l’ONU sont établis au milieu de chaque législature. Ils tirent un bilan intermédiaire quant à l’efficacité des mesures prises et permettent de définir de nouvelles priorités en vue de l’adoption du prochain plan d’action de la SDD. Ces comptes-rendus sont établis en 2022, 2026 et 2030.