Mobilité

Carrefour au cœur de l’Europe, la Suisse bénéficie d’axes de communication qui facilitent la mobilité des habitants aux quatre coins du territoire, et vers l’ensemble des pays limitrophes.

Plan du réseau de transport de Soleure
Plan des lignes de transport de Soleure. © DFAE, Présence Suisse

La population suisse est très mobile. En 2015, un total de 129,7 milliards de kilomètres ont été parcourus par les habitants du pays, soit plus de 15’575 km par personne (sans compter le trafic aérien). Les trois quarts de ce total relèvent du trafic routier motorisé privé.  Ces cinquante dernières années, le nombre de kilomètres parcourus dans le cadre du trafic individuel motorisé et les transports publics a doublé.

Parmi les moyens de transport, les véhicules routiers à moteur sont les plus plébiscités. En 2016, la Suisse enregistrait quelque 5,9 millions de véhicules immatriculés de ce type, dont 4,5 millions de voitures.  Ce nombre a presque doublé depuis 1980.  De plus en plus de Suisses optent toutefois pour le covoiturage. La coopérative Mobility, par exemple, fondée en 1997, compte plus de 131'700 clients et met à disposition 2950 voitures à 1500 emplacements répartis dans tout le pays.

En Suisse, 9 personnes actives sur 10 quittent leur domicile pour se rendre au travail. Parmi ces personnes, un tiers se déplacent en transports publics. Le temps de trajet moyen est de 30 minutes.  Les Suisses favorisent le train pour se rendre d’un centre urbain vers un autre. En moyenne, chaque Suisse parcourt 2400 kilomètres par année en chemin de fer.  En 2016, les Chemins de fers fédéraux ont ainsi transporté 458 millions de passagers.

En moyenne, les Suisses voyagent 5,5 fois en avion et parcourent une distance de 9000 km par an. Quatre voyages en avion sur cinq sont effectués dans le cadre des loisirs. Les trajets effectués en avion représentent ainsi plus d’un tiers de la mobilité annuelle.