Les traditions – faits et chiffres

Les traditions et coutumes sont fortement ancrées dans le quotidien de nombreux Suisses.

Trois hommes portant des cors des Alpes sur une route de campagne
La longue tradition du cor des Alpes. © DFAE, Présence Suisse

  • La première utilisation d’un drapeau à croix blanche pour représenter la Suisse remonte à 1339, à la bataille de Laupen, dans le canton de Berne. Les guerriers suisses avaient peint le symbole sur leur uniforme afin de se distinguer de leurs adversaires.
  • Le Cantique suisse est l’hymne national de la Suisse depuis 1961. Auparavant, l’hymne national était «Ô monts indépendants». Ce dernier était accompagné de la mélodie anglaise tirée de «God Save the Queen».
  • En 2014, un concours a été lancé pour la création d’un nouvel hymne national.
  • La Suisse a répertorié 167 de ses coutumes, comme le carnaval de Bâle ou la Fête des vignerons à Vevey, dans le cadre des conventions de l’UNESCO.
  • La Fête nationale suisse a lieu le 1er août. Elle commémore le pacte signé par les cantons d’Uri, Schwyz et Unterwald, en 1291, pour renouveler leur alliance et leur vœu d’assistance mutuelle en cas de menace par des agresseurs extérieurs.
  • La Fête fédérale de yodel réunit tous les trois ans près de 10’000 yodleurs, lanceurs de drapeaux et joueurs de cors des alpes.
  • Les aventures de Heidi, écrites par Johanna Spyri au 19e siècle, ont été traduites dans plus de 50 langues et ont fait l’objet de nombreuses adaptations cinématographiques.