Fêtes et coutumes d’hiver

L’hiver suisse est très riche en fêtes traditionnelles, car jadis, les paysans disposaient de plus de temps en cette saison.

Participants masqués dans un cortège de carnaval
Parade durant le carnaval de Bâle. © DFAE, Présence Suisse

Saint-Nicolas

Le 6 décembre, plusieurs cantons célèbrent la Saint-Nicolas, le protecteur des enfants. Le saint récompense les enfants sages en leur donnant des confiseries, des noix et des oranges. Le Père Fouettard, couvert d’une tunique noire, effraie les enfants qui ont été turbulents durant l’année.

L’Escalade

Dans le canton de Genève, l’Escalade commémore la défaite des troupes catholiques du Duc de Savoie en 1602. Le weekend le plus proche de la date du 12 décembre donne lieu à diverses célébrations en costume, des discours officiels et des cortèges déguisés.

Avent et Noël

Au cours des quatre semaines qui précèdent Noël, les Suisses fêtent l’Avent. Traditionnellement, les enfants ouvrent chaque jour une fenêtre de leur calendrier de l’Avent, pour y découvrir une image, un chocolat ou une confiserie. Il est aussi habituel de brûler les bougies de la couronne de l’Avent chaque dimanche qui précède Noël.

Un grand nombre de personnes – pratiquantes ou non pratiquantes – participe à des événements liés à Noël: concerts, chants, marchés de Noël ou offices religieux. Généralement, le soir du 24 décembre ou le matin du 25 décembre, les enfants ouvrent des cadeaux.

Carnaval

Presque tous les cantons suisses célèbrent le carnaval pour marquer la fin de l’hiver. Les dates varient d’une région à l’autre. Les carnavals les plus importants et les plus connus sont ceux de Bâle et de Lucerne. Les participants font revivre des mythes païens et chrétiens en portant des masques terrifiants qui feraient fuir les esprits maléfiques. Les gens déambulent alors dans les rues, au son de la musique, et font la fête.

Autres fêtes

Il existe de nombreuses autres fêtes hivernales, comme par exemple à Meiringen, dans le canton de Berne, où, entre le 26 et le 31 décembre, des hommes du village et des environs (appelés «Trychlers») se munissent de grosses cloches de vaches qu’ils font carillonner en défilant dans les rues. Dans le Lötschental, dans le canton du Valais, entre le 3 février et le mercredi des Cendres, des villageois défilent en se déguisant en personnages carnavalesques (appelés «Tchäggättä»). Ils portent alors des masques en bois effrayants et des tuniques de peaux de chèvre ou de mouton. 

Informations supplémentaires