Danse

La Suisse compte une scène de la danse très variée, à la fois classique et contemporaine.

Scène du ballet «Le Sacre du printemps»
«Le Sacre du printemps», chorégraphie de Maurice Béjart. © Béjart Ballet Lausanne

La danse helvétique a d’abord connu son essor dans le domaine du ballet classique, notamment grâce aux nombreux danseurs, danseuses et chorégraphes qui se sont installés dans le pays durant les deux guerres mondiales. La Suisse compte aujourd’hui six ballets institutionnels (Bâle, Zurich, Genève, Berne, Lucerne, St-Gall), ainsi que le Béjart Ballet Lausanne. Dès les années 1980, des compagnies libres et des artistes individuels ont développé d’autres styles de danse. Il existe désormais une centaine de compagnies de danse en Suisse.

Le ballet de Zurich, le Béjart Ballet Lausanne, la compagnie Philippe Saire et les chorégraphes Heinz Spoerli ou Gilles Jobin ont tous généré des oeuvres reconnues sur le plan international. La Suisse héberge également plusieurs festivals de danse, comme les Berner Tanztage, les Oltener Tanztage, la Bâtie à Genève, Steps dans diverses salles du pays ou le Zürcher Theaterspektakel.

Le Prix de Lausanne, une compétition créée en 1973, récompense chaque année des jeunes danseurs prometteurs du monde entier. Il leur octroie des bourses d’étude dans de prestigieuses écoles de ballet et a servi de tremplin à plusieurs étoiles.