Littérature

La Suisse possède un riche héritage littéraire quadrilingue. Max Frisch, Friedrich Dürrenmatt et Jean-Jacques Rousseau en sont les représentants les plus célèbres.

Une femme lit un roman de Friedrich Dürrenmatt
© DFAE, Présence Suisse

La Suisse n’a pas une mais quatre traditions littéraires, puisqu’elle abrite des auteurs germanophones, francophones, italophones et romanches.

Côté alémanique, les écrivains les plus connus sont les dramaturges Max Frisch, auteur de «Homo Faber», et Friedrich Dürrenmatt, qui a notamment écrit «La visite de la vieille dame». Tous deux se caractérisent par une critique satirique de la société helvétique de l’après-guerre. Ils ont été précédés par les écrivains classiques Jeremias Gotthelf et Gottfried Keller, au 19e siècle. Leur contemporaine Johanna Spyri est l’auteur du fameux roman «Heidi».

Herman Hesse, l’auteur du roman philosophique «Siddhartha», s’est pour sa part fait connaître au début du 20e siècle. Parmi les auteurs contemporains, on peut citer Peter Bichsel, Martin Suter, Urs Widmer et Franz Hohler, ainsi que, parmi la nouvelle génération, Thomas Hürlimann, Melinda Nadj-Abondji, Peter Stamm et Lukas Bärfuss.

Côté francophone, l’écrivain et philosophe des Lumières Jean-Jacques Rousseau a publié plusieurs ouvrages d’importance au 18e siècle, comme «Julie, ou la nouvelle Héloïse» et «Du contrat social». Le début du 19e siècle a été marqué par les écrits de Madame de Staël et Benjamin Constant. Ils ont été suivis par Blaise Cendrars durant l’entre deux guerres. A la même époque, Charles Ferdinand Ramuz a publié ses ouvrages les plus célèbres, «La grande peur dans la montagne» et «Derborence», qui décrivent la rude vie dans les campagnes romandes.

Le 20e siècle a permis à des romanciers comme Jacques Chessex, Maurice Borgeaud, Maurice Chappaz, S. Corinna Bille et Alice Rivaz d’émerger. Plus récemment, on a vu apparaître de jeunes auteurs à succès, comme Joël Dicker.

Côté italophone, la littérature a été dominée par les écrivains Francesco Chiesa, Piero Bianconi, Ugo Canonica, Giorgio Orelli ou Fleur Jaeggi. Dans les régions parlant le romanche, les principales figures littéraires sont Selina Chönz, Cla Biert, Gion Deplazes, Clo Duri Bezzola et l’auteur-compositeur Linard Bardill.

Informations supplémentaires