Sous domination française (1798–1815)

Lion couché en pierre, dans le monument du lion de Lucerne
Lion de Lucerne érigé à la mémoire des gardes suisses morts en 1792. © Andrew Bossi

La Révolution française et les guerres napoléoniennes qui ont suivi ont modifié le visage de l’Europe. Pour la Suisse aussi, ces événements ont marqué un tournant dans l’histoire. L’égalité des droits, réclamée en particulier par les sujets ruraux, n’a pu s’imposer face aux anciennes élites qu’avec l’entrée des troupes françaises en 1798 et la chute du système politique de la Confédération des 13 cantons. Cette dernière a disparu pour laisser place à l’Etat unitaire de la République helvétique.

A travers l’Acte de Médiation, Bonaparte a transformé dès 1803 cet ensemble agité par des crises en un Etat fédéraliste, dans lequel les cantons ont obtenu la structure géographique qu’ils conserveront après la chute de l’Empereur en 1814/1815.

Sous domination française (1798–1815) (PDF, 258.6 kB, Français)